Huffpost Maroc mg

71 passeports volés au consulat néerlandais de Rabat dont 41 pourvus de visas

Publication: Mis à jour:
VISA SCHENGEN
41 des 71 passeports dérobés avaient déjà reçu le visa néerlandais permettant aussi de circuler dans l'espace Schengen | Getty Images
Imprimer

VISAS – Les autorités craignent qu’ils ne soient entre les mains de criminels ou de terroristes. 71 passeports appartenant à des citoyens Marocains ont été dérobés au consulat néerlandais, le 9 août dernier, lors de leur transport par une société spécialisée entre Rabat et Nador, selon le quotidien arabophone Assabah. Une information confirmée par un porte-parole du ministère néerlandais des Affaires étrangères, interrogé par le site d'information néerlandophone Volkskrant.

Dans le détail, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères néerlandais a indiqué que 71 passeports ont été volés. Parmi ceux-ci, 41 avaient déjà reçu le visa néerlandais, également valable pour un voyage dans tous les pays de l’espace Schengen. Pour les 30 passeports restants, la demande de visa avait été rejetée. Le convoi transportait également, dans sa cargaison, des documents secrets du consulat néerlandais qui n’ont pas été dérobés.

Contacté par le HuffPost Maroc, l'ambassade des Pays-Bas à Rabat a indiqué que, “le ministère des Affaires Etrangères néerlandais a demandé à la police militaire néerlandaise de procéder au retrait immédiat des visas faisant l’objet de la disparition pour qu’ils ne puissent être utilisés pour entrer dans la zone Schengen“.

“Le Maroc et les Pays-Bas ont signalé directement les noms, les passeports, les numéros de visas, etc. pour éviter tout abus (en les marquant comme disparus dans les bases de données pertinentes). Ces documents ne peuvent plus être utilisés pour voyager“, ajoute la représentation diplomatique néerlandaise qui précise que pour la délivrance des visas, “les Pays-Bas ont utilisé un système propre à l’espace Schengen : l’UE VIS. Grâce à Interpol, l'information a été partagée à l'échelle mondiale“.

L’Ambassade des Pays-Bas à Rabat s'est engagée à intervenir auprès des autorités marocaines “pour l’obtention de nouveaux passeports pour ces personnes. La délivrance des passeports reste la responsabilité des autorités marocaines. Le bureau de demande de visas (VFS) prendra en charge les coûts et fournira gratuitement de nouveaux visas [aux victimes, ndlr]“.

Seize suspects travaillant pour la société de transport ont été arrêtés puis interrogés, selon Assabah, car le convoi avait repris sa direction pour n’arriver que le 10 août, soit le lendemain de la date d’arrivée initialement prévue.

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
10 villes agréables et pas chères à visiter en Europe
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction