Huffpost Algeria mg

Décathlon : une cinquième place et un nouveau record d'Afrique pour Bouraada

Publication: Mis à jour:
Imprimer

bouraada

L'athlète algérien Larbi Bouraada a pris la cinquième place au classement final du décathlon des Jeux Olympiques de Rio de Janeiro 2016 avec à la clé un nouveau record d'Afrique.

Le champion d'Afrique en titre qui avait terminé à la sixième place lors de la première journée avec 4378 points, a amélioré son classement d'une place mais il aurait pu prétendre à une place sur le podium n'étaient les résultats moyens enregistrés lors de la seconde journée notamment à la perche ou il avait l'habitude de franchir la barre à cinq mètres.

Bouraada a fini les 10 épreuves de la plus difficile compétition olympique avec un total de 8.521 points à Rio améliorant ainsi son propre record d'Afrique qui était de 8.461 depuis le 29 août 2015, aux Mondiaux de Pékin ou il avait également terminé à la cinquième place au classement général.

L'athlète algérien qui participait pour la première fois de sa carrière aux jeux olympiques, n'a pas caché sa frustration estimant qu'il est passé à côté d'une place sur le podium.

"La compétition était très difficile. Lors de la première journée nous avons souffert de la chaleur ce qui explique mon résultat moyen sur le 400 m. Je n'ai pas battu mon record personnel sur cette distance pour la simple raison qu'il n y avait pas de concurrents forts dans ma série, j'ai couru presque seul. Il faut aussi savoir que c'est mon premier décathlon cette saison, j'ai payé cash mon manque de compétition", a déclaré Bouraada à l'envoyé spécial
de l'APS à Rio de Janeiro.

Lors de la seconde journée des épreuves, Bouraada a également raté son concours à la perche en se contentant d'une barre à 4.60m alors que son record personnel est de 5m.

"Je ne sais pas ce qui s'est passé lors de ce concours, je me suis contenté d'une barre à 4 .60m alors que d'habitude je tourne au tour de 4.90 et 5 mètres. J'ai perdu 80 points, c'est beaucoup dans le décathlon", a-t-il expliqué.

En tout état de cause la cinquième du décathlonien Algérien est un réel exploit africain. Pour la première fois un décathlonien Africain arrache la cinquième place aux JO. Bouraada s'est frayé une place dans le club très fermé de la discipline confirmant par la même son statut de grand champion.

Avec un peu plus de moyens et un meilleure encadrement, l'Algérien peut facilement prétendre à arracher une place sur un podium olympique ou mondial.

La médaille d'or du décathlon des JO 2016 est revenue à l'Américain Ashton Eaton, recordman du monde (8893 pts), devant le Français Kevin Mayer Kevin (8834 pts) et le Canadien Damian Warner Damian (8666 pts).

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.