Huffpost Tunisie mg

Habib Essid: La lutte contre la corruption doit être une priorité pour le futur gouvernement

Publication: Mis à jour:
HABIB ESSID
Tunisian Prime Minister Habib Essid speaks with The Associated Press during an interview ahead of a two-day conference in Madrid on combating the type of terrorism targeting foreign tourists that has hit his country twice over the last year, Spain, Tuesday, Oct. 27, 2015. (AP Photo/Emilio Morenatti) | ASSOCIATED PRESS
Imprimer

Habib Essid, chef du gouvernement s'est rendu aux locaux de l’Instance nationale de lutte contre la corruption (Inlucc) présidée par Chawki Tabib, jeudi 18 août.

Selon un communiqué de la présidence du gouvernement, M. Tabib a salué les efforts du gouvernement Essid en matière de lutte contre la corruption et le soutien matériel, logistique et législatif apporté à l’Instance, citant notamment la loi relative à la protection des dénonciateurs de la corruption.

Présidant une séance de travail au siège de l’Instance nationale de lutte contre la corruption en présence des membres de l’Instance, Essid a souligné que la lutte contre la corruption demeure une priorité pour les gouvernements qui se sont succédé rappelant, dans ce contexte, l’ensemble des mesures qui ont été prises pour consacrer le principe de la transparence.

” La création d’un département chargé de la gouvernance et de lutte contre la corruption, en est, à ce égard la meilleure illustration “, a-t-il affirmé, cité dans un communiqué de la présidence du gouvernement.

Le chef du gouvernement des affaires courantes a affirmé avoir attribué à l’instance toutes les prérogatives nécessaires pour combattre la corruption rappelant que parmi les priorités de son programme, présenté en février 2015, figurent, la lutte contre corruption, l’amélioration de la gouvernance, la lutte antiterroriste et l’instauration de la paix sociale.

Pour sa part, le président de l’Instance nationale de lutte contre la corruption Chawki Tabib a salué les efforts fournis par le chef du gouvernement Habib Essid dans ce sens citant le doublement du budget consacré à son instance et la satisfaction de plusieurs revendications notamment en ce qui concerne la mobilisation des ressources humaines et l’appui logistique.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.