Huffpost Maroc mg

L'Allemagne envisage d'interdire partiellement la burqa

Publication: Mis à jour:
BURQA ALLEMAGNE
Caricature d'Angela Merkel en burqa lors d'une manifestation contre sa politique d'accueil des migrants | AFP
Imprimer

ISLAMISME - Le ministre allemand de l'Intérieur Thomas de Maizière a appelé vendredi, après une réunion avec ses homologues conservateurs des Länder d'Allemagne, à une interdiction partielle de la burqa, notamment lors de démarches administratives et dans les salles de cours.

"Nous sommes d'accord pour rejeter la burqa, nous sommes d'accord que nous voulons légalement introduire le principe de montrer son visage là où c'est nécessaire pour notre société: au volant, lors de procédures administratives, (...) dans les écoles et les universités, dans le service public, devant les tribunaux", a-t-il dit à l'antenne de la chaîne télévisée ZDF.

Il y a une semaine, le même ministre excluait pourtant une interdiction, même partielle réclamée par certains responsables conservateurs: "on ne peut pas interdire tout ce qu'on rejette, et je rejette le port de la burqa", expliquait-il alors.

En France, le port du voile intégral a été interdit par une loi adoptée en 2010 et entrée en vigueur en avril 2011. Jugée difficile à appliquer par les syndicats de police, elle a entraîné 332 verbalisations en 2012, 383 en 2013, 397 en 2014 selon des chiffres avancés par le quotidien français Le Monde.

Cette loi, qui faisait suite à l'interdiction du port de signes religieux ostensibles à l'école, n'a pas empêché d'autres polémiques de naître autour de la pratique de l'islam en France. En 2012, la campagne présidentielle a été marquée par un vif débat sur la place du halal en France. Sous ce quinquennat, la question des jupes jugées "ostensiblement" trop longues à l'école puis le port du burkini (maillot de bain intégral) ont défrayé la chronique.

Farouche promoteur de la loi prohibant la burqa en France, l'ancien numéro un de l'UMP et candidat à la primaire de la droite, Jean-François Copé, a promis de faire interdire le burkini ainsi que le simple voile islamique dans tous les établissements publics (université, hôpital, tribunal, mairie).

LIRE AUSSI: