Huffpost Maroc mg

Contrairement à Agadir et Marrakech, le trafic aérien se maintient à Fès

Publication: Mis à jour:
AEROPORTFESSAIS
Michel M.
Imprimer

TOURISME - L’aéroport de Fès-Saïss semble avoir échappé à la baisse drastique du trafic aérien provoquée par la chute des arrivées touristiques au royaume. Alors que les aéroports de Marrakech et d’Agadir, principales villes touristiques du pays, ont connu un repli du nombre de passagers durant les six premiers mois de l’année par rapport à 2015, celui de Fès parvient à maintenir un certain équilibre.

Le trafic des passagers au niveau de l’aéroport de la capitale spirituelle a ainsi connu une stagnation à fin juillet par rapport à la même période en 2015. 497.044 passagers ont ainsi transité par cet aéroport durant les sept premiers mois de l’année, contre 497.228 durant la même période l’année précédente. Soit une baisse de seulement 0,04% selon les statistiques de l’Office national des aéroports (ONDA).

Les chiffres semblent davantage s’améliorer durant le mois de juillet, période propice au voyage. 82.454 passagers ont ainsi transité par l’aéroport Fès-Saïss, un chiffre en hausse de 4,85% comparé à la même période de l’année précédente. Cette tendance haussière se confirme également dans d’autres aéroports du royaume puisque le trafic aérien global du pays a augmenté de 12,14% au mois de juillet par rapport à la même période en 2015.

Les travaux de construction du nouveau terminal de l’aéroport Fès-Saïss ont été récemment achevés. 17.000 mètres carrés ont été bâtis afin de permettre à l’aéroport d’accueillir par moins de 2,5 millions de passagers annuellement. La mise en place de ce nouveau terminal a nécessité pas moins de 479 millions de dirhams, co-financés par l’ONDA et la Banque africaine de développement (BAD).

Alors que les temps sont durs pour Marrakech et Agadir et que Fès limite les dégâts, à Essaouira, le trafic aérien a connu une progression fulgurante. Au cours des six premiers mois de l'année, il a enregistré un trafic de 32.032 passagers, soit une augmentation de 26,24% par rapport à la même période de l’année précédente (25.373 passagers).

Ce petit aéroport situé à une quinzaine de kilomètres de la cité du vent avait enregistré en janvier, février et mars de 2016 une progression respective de 227,31%, 104,6% et 109,35% par rapport aux mêmes mois de l’année précédente. Cette hausse est dynamisée par les vols de Transavia à destination de Paris, maintenus à trois fréquences par semaine, et la ligne de Londres opérée par EasyJet avec deux fréquences par semaine.

LIRE AUSSI:
Close
Les aéroports du Maroc
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée