Huffpost Tunisie mg

Ces images marquantes d'un enfant syrien sorti des décombres d'Alep

Publication: Mis à jour:
Imprimer

SYRIE – L'image est terrible et vient nous rappeler que le conflit en Syrie est loin d'être terminé. Tirée d'une vidéo, elle montre un petit garçon assis, hébété et ensanglanté dans une ambulance, après avoir survécu à l'un des raids aériens menés mardi 16 août sur la ville d'Alep.

Identifié comme Omar Daqneesh, 5 ans, celui-ci figure parmi quatre autres enfants blessés ce jour-là dans les frappes.

"Un docteur à Alep vient juste de m'envoyer cette photo d'un enfant hébété ayant survécu à une attaque aérienne."

Partagé des milliers de fois sur les réseaux sociaux, le cliché avait été initialement tweeté par le journaliste du Telegraph Raf Sanchez et retweeté plus de 12.000 fois.

19 civils tués dans ces raids

Mardi, au moins 19 civils, dont trois enfants, ont été tués dans des frappes aériennes intenses sur deux quartiers du secteur rebelle d'Alep, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Ces frappes, qui ont visé les quartiers de Sakhour et Tariq al-Bab, ont fait également des dizaines de blessés dont certains se trouvent dans un état grave", a précisé à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH, sans être en mesure de préciser s'il s'agit d'avions russes ou du régime syrien.

Enjeu majeur de la guerre qui ravage la Syrie depuis plus de cinq ans, la ville d'Alep est divisée en quartiers rebelles à l'est et quartiers prorégime à l'ouest.

Les deux camps ont renforcé leurs effectifs en vue de la bataille qui leur permettrait de s'emparer de la totalité de l'ancienne capitale économique du pays.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.