Huffpost Algeria mg

La CNCPPDH appelle à mettre un terme à l'utilisation d'enfants dans la mendicité

Publication: Mis à jour:
MALIPHHKAHINA6
DR
Imprimer

La Commission nationale consultative de promotion et de protection des droits de l'Homme (CNCPPDH) a lancé un "appel pressant" aux autorités publiques compétentes afin de prendre les mesures qui s'imposent pour mettre un terme à l'utilisation d'enfants et de nourrissons dans la mendicité, indique l’APS.

La CNCPPDH s'est déclarée "consternée et outrée" par l'utilisation par des nationaux, des migrants subsahariens et des ressortissants syriens, d'enfants en bas âge, y compris des nourrissons, "dans la mendicité ou la pseudo-vente de divers articles sur la voie publique".

"Cette pratique est contraire aux dispositions de la Convention internationale des droits de l'enfant, notamment ses articles 24, 29, 31, 32 et 36, de la Charte africaine des droits et du bien-être de l'enfant, notamment ses articles 3, 11, 12, 13, 14, 15 et 29, et de la Constitution, notamment ses articles 65 et 72", a relevé la CNCPPDH.

Elle a, dans ce cadre, incité les pouvoirs publics à "explorer les voies et moyens devant permettre de renforcer davantage l'aide et l'assistance concrètes, utiles et effectives, accordées à cette catégorie de personnes en détresse sociale, en conformité avec les conventions internationales et régionales ratifiées par notre pays, ainsi que dans le respect de la dignité humaine et des traditions séculaires de solidarité et de justice de la société algérienne".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.