Huffpost Maroc mg

Opérations marocaines près de la frontière mauritanienne: l'Intérieur s'explique

Publication: Mis à jour:
GUERGUERAT
DR
Imprimer

SÉCURITÉ - Il y a quelques jours, certains sites d'information rapportaient que les Forces armées royales (FAR) étaient entrées à Guerguerat, et menaient des opérations de ratissage dans le no man's land situé à proximité de cette localité. Depuis, et en l'absence de communication officielle à ce propos, plusieurs rumeurs se sont faites jour, certaines affirmant même que le Maroc est en train de positionner son armée à la frontière avec la Mauritanie.

Ce mardi 16 août, un communiqué de la wilaya de la région de Dakhla-Oued Ed Dahab vient clarifier la situation: il s'agit d'opérations d'assainissement contre les trafics illicites. Tandis que des sites d'information rapportaient que l'opération était menée par les FAR, le communiqué de la wilaya se limite à dire qu'elle est menée par "les services de sécurité et la douane".

Selon le communiqué, l'opération a démarré le 14 août et se poursuit toujours. Elle a permis, jusqu'à présent, l'évacuation de trois points de rassemblement de carrosseries de voitures et de camions d'occasion, comprenant plus de 600 voitures. Toujours selon la wilaya, "la région a été assainie de toute forme de commerce illicite et de personnes qui le pratiquent".

Une zone sensible

Appelée "Kandahar", Guerguerat est une localité frontalière située à l'extrême sud-ouest du Sahara, à quelques kilomètres de Lagouira. Devenue, au fil des ans, une plaque tournante de toutes sortes de trafics, les saisies de drogues y sont fréquentes.

En l'absence de clarification officielle, les opérations de ratissage menées ont créé la confusion. Certains sites rapportaient des informations contradictoires à ce propos, et d'autres y voyaient même un nouveau chapitre du désaccord opposant le Maroc à la Mauritanie.

De son côté, le Polisario n'a pas manqué de rebondir sur l'affaire. Ainsi, Ahmed Boukhari, représentant du Polisario à l'Organisation des nations-unies (ONU) a adressé un courrier à l'envoyé personnel du Secrétaire général de l'ONU au Sahara Christopher Ross, au Secrétaire général adjoint aux affaires politiques de l’ONU Jeffrey Feltman et au Chef du Département des opérations de maintien de la paix Hervé Ladsous, afin de les questionner sur la nature des opérations menées par le Maroc dans la région frontalière.

Il estimait même que "l'objectif final de ces opérations est l'extension, dans les semaines à venir, du mur de défense afin de le relier aux frontières mauritaniennes".

LIRE AUSSI :