Huffpost Maroc mg

Mohamed Rabii s'exprime après sa défaite sans blâmer l'arbitrage

Publication: Mis à jour:
Imprimer

SPORTS - Les supporters marocains n’ont visiblement pas digéré l’élimination de Mohamed Rabii aux portes de la finale. Le boxeur marocain de 22 ans a été battu en demi-finale, ce lundi 15 août, par son adversaire, l'Ouzbek Shakhram Giyasov, qui a pris le dessus durant les trois rounds du combat.

Même si le Marocain va revenir de Rio avec une médaille de bronze autour du cou, la première pour le Maroc jusqu'à présent, les critiques fusent de partout pour pointer du doigt des erreurs d’arbitrage. L’enfant de Sidi Bernoussi a en effet reçu lors du combat plusieurs coups irréguliers, notamment des coups en dessous de la ceinture et un coup de tête. Pour certains, ces coups de Shakhram Giyasov méritaient une sanction de la part des arbitres.

Le principal intéressé s’est prononcé sur son combat d’hier au micro de 2M (voir la vidéo complète ici) sans pour autant accabler les arbitres. "J’ai travaillé comme l’entraîneur me l’a demandé et j’ai fait de mon mieux", a t-il déclaré.

Fairplay

Mohamed Rabii ajoute: "Je ne vais pas blâmer les arbitres et dire qu’ils ont été injustes envers moi. Il y a bien eu des choses que l’arbitre n’a pas fait, lorsque mon adversaire m’a frappé à un endroit qui est interdit, ainsi que le coup de tête qui m’a ouvert l’arcade sourcilière. J’ai tout fait pour gagner, mais Dieu l'a voulu ainsi, et je dois me satisfaire de ce résultat“.

Son adversaire a-t-il délibérément choisi cette technique pour le déstabiliser? “Il y a des entraîneurs qui demandent à leurs boxeurs de porter volontairement des coups illégaux. Au premier coup, il n’y a qu’un avertissement verbal, c’est au deuxième coup que le véritable avertissement est donné“, concède Mohamed Rabii.

"Le deuxième coup était trop fort"

Shakhram Giyasov lui a donné "trois coups irréguliers en dessous de la ceinture, dont le premier au début du combat", ajoute le boxeur. "J’y ai résisté. Mais le deuxième coup était trop fort, je me suis abaissé et j’ai essayé de récupérer. Il y a également eu le coup de tête, mais bon, j’ai donné mon maximum“, a encore souligné le pugiliste marocain de la catégorie “welters moins de 69 Kg“.

Le boxeur espère que les Marocains ne l’accableront pas pour cette défaite. Mohamed Rabii, même s'il a perdu sa demi-finale, offre au Maroc sa première médaille de ces Jeux olympiques 2016.

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Les plus grands sportifs marocains de tous les temps
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction