Huffpost Tunisie mg

Industrie: Hausse de 93,6% des investissements déclarés 100% étrangers

Publication: Mis à jour:
INDUSTRY TUNISIA
Zoubeir Souissi / Reuters
Imprimer

Le retour des flux des investissements notamment industriels demeure un baromètre de l’activité économique en Tunisie. Après une année 2015 dans le rouge, les intentions d’investissements industriels repartent à la hausse en affichant une croissance de 22,9% au terme du premier semestre 2016.

Le bulletin de conjoncture publié par l’Agence de Promotion de l’Industrie et de l’innovation (APII) affiche des indicateurs globalement au vert. Chiffres à l’appui: une hausse de 43,8% des projets dont le coût des investissements est supérieur à 5 MD voire plus, une hausse de 93,6% des investissements 100% étrangers outre la reprise de 41,5% des investissements dans les zones de développement régional.

2008 projets déclarés au mois de juin 2016

En se référant au tableau de bord de l’industrie arrêté par l’APII: "l’investissement déclaré dans le secteur industriel a atteint le montant de 1615.4 MD, contre 1314.6 MD lors des six premiers mois 2015, enregistrant ainsi une hausse de 22.9%. Le nombre de projets déclarés a atteint 2008 au cours des six premiers mois 2016 contre 1872 lors des six premiers mois 2015, soit une augmentation de 7.3%. Ces projets permettront la création de 28820 postes d’emplois, contre 26870 postes d’emplois durant les six premiers mois 2015, soit une progression de 7.3% ".

Création à Sousse d’un abattoir industriel pour 10,6 MD

Parmi les investissements déclarés dont l’enveloppe d’investissements est supérieur ou égale à 5 MD on notera: l’extension à Bizerte d’une unité de baguettes en plastique pour 18,3 MD avec 300 emplois, l’extension à l’Ariana d’une unité de cartes électriques pour 11,6 MD avec 40 emplois, création à Sousse d’un abattoir industriel pour 10,6 MD avec 160 emplois, l'extension à Bizerte d’une centrale laitière pour 9,7 MD avec 120 emplois, le renouvellement de matériel à Zaghouan d’une cimenterie pour 9,0 MD avec 15 emplois et la création à Gabes d’une carrière de pierre pour 8,5 MD avec 15 emplois.

Le secteur aéronautique a le vent en poupe

Par secteur d’activité, une hausse des intentions d’investissement a été enregistrée dans les secteurs des industries mécaniques et électriques et dans l’industrie agroalimentaire. Le secteur aéronautique a le vent en poupe. En effet, l’APII note à juste titre la déclaration de l’extension d’une unité totalement exportatrice de fabrication de pièces mécaniques pour le secteur aéronautique pour un montant de 67,6 MD avec un capital mixte, à la déclaration de l’extension d’une unité totalement exportatrice de fabrication de pièces de structure aéronautique pour un montant de 35.6 MD avec un capital 100% étranger.

D’ailleurs la hausse de 93,6% des investissements 100% étrangers est imputable essentiellement au secteur des industries mécaniques.

Baisse de 45,4% des investissements dans l’industrie du textile-habillement

Côté baisse, les intentions d’investissements dans l’industrie chimique et le secteur du textile-habillement et cuir et chaussures poursuivent leur repli.

Ainsi les investissements déclarés dans les industries du textile et de l’habillement ont reculé de 45,4% au terme du premier semestre 2016. Idem pour les industries du cuir et de la chaussure dont les investissements ont baissé de 55,2% pour une enveloppe de 6,0 MD.

Le secteur peine à décoller et les professionnels du textile-habillement et du cuir et chaussures crient aux haros et lancent un cri de détresse pour sauver le secteur d’un désastre annoncé.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.