Huffpost Tunisie mg

Le coup d'État d'Ankara bientôt porté à l'écran façon James Bond

Publication: Mis à jour:
KURTLAR VADISI
Istanbul, TURKEY: TO GO WITH STORY FILES - A girl walks past a billboard showing the poster of the new Turkish movie 'Valley of the Wolves' ('Kurtlar vadisi'), 03 February 2006 in downtown Istanbul. The movie is very successful in the Turkish community in Germany, whereas some German politicians have suggested that the film could further fuel the tension between the West and the Islamic world sparked by the publication of cartoons of the Prophet Mohammed in European media. AFP PHOTO/MUSTAFA | MUSTAFA OZER via Getty Images
Imprimer

Un film inspiré d'un feuilleton antiaméricain extrêmement populaire en Turquie va mettre en scène le putsch avorté du 15 juillet contre le président Erdogan avec, comme personnage principal, un "James Bond turc".

La société de production Pana Film qui a réalisé trois films à succès inspirés de la série La Vallée des Loups, a fait son annonce mardi dans la presse turque.

"En réponse à une grande demande de notre opinion publique, notre société a décide de faire le film Kurtlar Vadisi―Darbe (La vallée des loups―putsch)", a annoncé Pana Film.

La sortie sur les écrans de ce quatrième opus de La vallée des loups est encore inconnu mais le scénario doit traiter des événements survenus dans la nuit du 15 juillet lors de laquelle des éléments mutins de l'armée turque ont tenté de renverser le régime turc avant d'être mis en échec par l'armée loyale au gouvernement et les gens qui sont descendus dans les rues.

Close
Coup d'État raté en Turquie (juillet 2016)
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

La tentative qui, selon les autorités turques, a été ourdie par l'ex-imam Fethullah Gülen, exilé aux États-Unis, a fait 273 morts et plus de 2000 blessés.

Les relations turco-américaines qui ont souffert après le putsch, le pouvoir turc accusant Washington d'avoir encouragé les auteurs du coup de force en tolérant sur son sol Gülen, devraient être en toile de fond du scénario, selon le journal Aksam.

La trilogie de la Vallée des loups a attiré des millions de spectateurs turcs dans les salles de cinéma, traitant d'une adaptation d'un feuilleton culte où dans la violence d'un patriotisme nationaliste, le principal héros, Polat Alemdar, un agent secret, joue les justiciers.

Le ténébreux Polat avait déjà sévi dans le nord de l'Irak, vengeant l'honneur de la nation bafoué par les Américains en 2006. Surfant sur l'antiaméricanisme de l'opinion publique, La vallée des loups―Irak qui s'inspirait d'un incident survenu en 2003 où des militaires turcs avaient été cagoulés et menottés par des officiers américains ce qui avait été ressenti comme une offense à l'honneur national. Le film avait battu tous les records d'entrées dans les salles de cinéma du pays.

L'agent secret avait ensuite vengé en 2011 les victimes turques de la flottille vers Gaza tués par un commando israélien en 2010.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.