Huffpost Maroc mg

Le déficit commercial du Maroc se situe à 7,5% à fin juillet

Publication: Mis à jour:
DFICIT COMMERCIAL
Le déficit commercial s'est creusé de 7,5% à fin juillet | DR
Imprimer

ÉCONOMIE - Le déficit de la balance commerciale s’est creusé de 7,5% à fin juillet 2016, atteignant 103,6 milliards de dirhams contre 96,4 milliards de dirhams une année auparavant, selon une note de l'Office des changes sur les indicateurs préliminaires des échanges extérieurs pour les sept premiers mois de l'année.

L’aggravation du déficit commercial s’explique par une hausse de 4,8% des importations conjuguée à celle, moins importante, de 2,7% des exportations. Cette aggravation fait ressortir un taux de couverture des importations par les exportations qui s'est situé à 55,8%, contre 56,9% pour la même période une année plus tôt.

Dans le détail, les importations sont passées de 223,7 milliards de dirhams à fin juillet 2015 à 234,3 milliards de dirhams à fin juillet 2016. Cette hausse est portée par une augmentation 21,7% des acquisitions de biens d’équipement, de 15,2% des produits finis de consommation.

Les produits alimentaires et les demi-produits enregistrent quant à eux des hausses respectives de 15,5% et de 7,1%. La hausse des importations a été cependant atténuée par une baisse de 29,9% des approvisionnements en produits énergétiques et de 15,1% en produits bruts à fin juillet 2016.

La hausse est moins marquée au niveau des exportations. Elles sont passées de 127,3 milliards de dirhams à fin juillet 2015 à 130,7 milliards de dirhams à fin juillet 2016, soit une hausse de 2,7%.

Une progression qui s’explique par une augmentation de 18,6% dans le secteur automobile. Le secteur de l’agriculture et de l’agro-alimentaire enregistre une hausse de 7,1% tandis que le secteur du textile et cuir se bonifie de 4,9%.

L’aéronautique, l'électronique et l'industrie pharmaceutique enregistrent des hausses respectives de 9,3%, 4,4% et 1,7%. En revanche, les phosphates et leurs dérivés ont enregistré une chute de 7,9%.

LIRE AUSSI: