Huffpost Maroc mg

Une cellule terroriste démantelée entre Casablanca et Kénitra

Publication: Mis à jour:
BCIJ
Une nouvelle cellule terroriste a été démantelée au Maroc | Stringer . / Reuters
Imprimer

TERRORISME - Une nouvelle cellule terroriste vient d'être démantelée ce mardi au Maroc, par le Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ).

Composée de quatre "extrémistes", la cellule en question s’activait entre Casablanca et la commune rurale de Mograne, située dans la province de Kénitra, a annoncé le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.

Selon les premiers éléments de l'enquête, les membres de cette cellule, qui ont prêté allégeance au chef de Daech, ont adhéré à des "projets terroristes dangereux visant la stabilité et la sécurité du royaume, en planifiant l'exécution d’opérations ciblées contre des sites vitaux à Casablanca".

Les mis en cause seront déférés devant la justice après la fin de l'enquête menée sous la supervision du parquet général compétent.

Les démantèlements de cellules terroristes dans le royaume s'enchaînent depuis le début de l'année et des dizaines de peines de prison ferme ont été prononcées depuis dans le cadre d'affaires de terrorisme.

Le 27 juillet, 52 personnes avaient été arrêtées dans le cadre d'une opération menée dans plusieurs villes du royaume pour lutter contre le terrorisme. Des armes à feu et des armes blanches avaient alors été saisies chez les suspects. Au total, 143 personnes avaient été appréhendées, dont 52 soupçonnées d'avoir prêté allégeance à Daech.

Aussi, le 14 juillet dernier, une autre cellule terroriste avait été démantelée dans les villes d’Agadir, Amezmez, Chichaoua, Ait Melloul et Laqliaâ (préfecture d’Inezgane-Ait Melloul). Ses membres projetaient des attaques contre des sites publics et touristiques, des établissements hôteliers et des postes sécuritaires ainsi que contre les éléments des différents corps de sécurité.

Depuis septembre 2014, le Maroc a mis en place un plan de sécurité renforcée, baptisé plan Hadar ("vigilance") dans tous les sites publics et touristiques à forte fréquentation.

LIRE AUSSI: