Huffpost Maroc mg

81.000 personnes limogées ou suspendues après la tentative de coup d'Etat en Turquie

Publication: Mis à jour:
ERDOGAN
81.000 personnes limogées après la tentative de coup d'Etat en Turquie | ASSOCIATED PRESS
Imprimer

TURQUIE - Plus de 81.000 personnes ont été limogées ou suspendues pour des liens présumés avec le mouvement Hizmet de l'érudit Fethullah Gülen, accusé par le gouvernement turc d'avoir fomenté le coup d'Etat manqué du 15 juillet dernier, a annoncé dimanche 14 août le premier ministre turc Binali Yildirim.

Un total de 81.494 personnes ont été touchées par ces mesures parmi lesquelles 76.597 ont été suspendues et 4.897 autres ont été licenciées dont plus de 3.000 militaires, magistrats et fonctionnaires, a ajouté le chef du gouvernement, indiquant que le gouvernement ferait une distinction entre ceux qui ont "volontairement et intentionnellement adhéré à cette organisation terroriste derrière le coup d'Etat et ceux ayant des connexions avec eux par hasard".

Ankara avait décidé, en juillet dernier, de la fermeture de plus de mille établissements scolaires privés, résidences d'étudiants, des unions syndicales et autres institutions proches du Hizmet dans le sillage de la proclamation, le 20 juillet, de l'état d'urgence pour trois mois.

Le "grand ménage" opéré par le pouvoir a visé principalement les forces armées avec près de la moitié des généraux limogés, la justice, l'enseignement, les médias mais également tous les départements ministériels afin de "purger" l'administration des "güllenistes".

Gulen, ancien allié d’Erdogan, était accusé par le pouvoir d'avoir constitué une structure parallèle au sein de la police et de la justice pour manipuler une enquête sur une présumée corruption en décembre 2013 ayant ciblé notamment le premier ministre à l'époque et actuel chef de l'Etat et son entourage et d'avoir tenté de renverser le gouvernement.

LIRE AUSSI:

Close
Coup d'État raté en Turquie (juillet 2016)
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée