Huffpost Algeria mg

Rio 2016, un flop pour l'Algérie? "Le bilan se fera à la fin des jeux", selon le président du Comité olympique algérien

Publication: Mis à jour:
ALGERIA JUDO
RIO DE JANEIRO, BRAZIL - AUGUST 11: Lyes Bouyacoub of Algeria reacts during the men's -100kg elimination round judo contest against Elmar Gasimov of Azerbaijan on Day 6 of the 2016 Rio Olympics at Carioca Arena 2 on August 11, 2016 in Rio de Janeiro, Brazil. (Photo by Julian Finney/Getty Images) | Julian Finney via Getty Images
Imprimer

Rio 2016, un flop pour l'Agérie? Le président du Comité olympique et sportif algérien (COA), Mustapha Berraf, a indiqué dimanche que le bilan de la participation algérienne aux Jeux Olympiques de Rio de Janeiro se fera à la fin de la compétition.

Après dix jours de compétition à Rio, le modeste but de quatre médailles fixé par les fédérations algériennes avant le déplacement au Brésil est impossible à réaliser. La délégation de 65 sportifs n’a remporté aucune médaille et la majorité des athlètes engagés ont quitté le tournoi sans briller et dès les premiers tours.

"Je pense que ce n’est pas le moment de faire l’évaluation de notre participation, on la fera une fois les Jeux terminés. J’espère qu’on prendra avec les Fédérations les mesures qui nous permettent d’engager l’avenir avec plus de sérénité", a déclaré Berraf à l’envoyé spécial de l'agence APS à Rio de Janeiro.

"La première semaine de compétition n’a pas été positive, j’espère que la seconde va nous apporter quelques satisfactions. Je suis ici pour encourager les athlètes et leur apporter tout le soutien du gouvernement et des Algériens.

J’espère qu’ils vont être à la mesure de nos espoirs et nous satisfaire", a souligné M. Berraf.

Pour le premier responsable du Comité olympique et sportif algérien, tous les moyens ont été mobilisés pour permettre aux athlètes de se préparer dans les meilleures conditions possibles.

"On a donné tous les moyens à ces athlètes et à leurs techniciens et j’espère maintenant qu’ils vont nous le rendre sur le terrain. Tout a été fait en harmonisation entre les Fédérations, le COA et le ministère de la Jeunesse et des Sports. On ne peut pas se produire aussi à la place des athlètes et de diriger les compétitions à la place de leurs techniciens. Chacun doit jouer son rôle", a affirmé Berraf, manifestement mécontent de la prestation et des résultats des athlètes algériens enregistrés jusque-là.

Le champion olympique du 1500 m à Londres Taoufik Makhloufi et le médaillé de bronze au mondial de Doha, le boxeur Mohamed Flissi sont encore en course pour une éventuelle médaille. Abdelmalik Lahoulou s'est qualifié quant à lui lundi aux demi-finales des 400 m haies qui se disputeront mardi.

Makhloufi disputera mardi à 02h25 (heure algérienne) la finale du 800 m, tandis que Flissi entre en lice dans le tournoi de boxe en affrontant lundi le Bulgare Daniel Asenov en huitièmes de finale.

Interrogé sur les dernières chances de médailles olympiques de l’Algérie, le président du COA a refusé d’avancer le moindre pronostic. "Je suis réservé sur toutes ces questions. J’espère que tout va bien se passer", s'est-il contenté de dire.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.