Huffpost Algeria mg

Quelque 677 personnes sujettes à des ntoxications alimentaire à Blida

Publication: Mis à jour:
AMBULANCE
Archives
Imprimer

Quelque 677 cas, présentant des symptômes d’intoxication alimentaire, ont été enregistrés vendredi soir au niveau des services hospitaliers des communes de Blida, Ouled Aich et Boufarik, créant une "situation d’urgence", auprès des services de la protection civile de la wilaya.

Dans une déclaration à l'Agence de presse algérienne, le chargé de la communication auprès de ce corps constitué, Yacine Chaâbane, les éléments de la protection civile sont intervenus pour l’évacuation de nombreuses personnes présentant des symptômes d’intoxications alimentaires (diarrhée, fièvre et vomissement) aux hôpitaux Brahim Tirichine et Hassiba Ben Bouali du chef lieu de la wilaya, la polyclinique de la cité AADL d’Ouled Aich, ainsi que l’hôpital et la polyclinique 18 février de Boufarik.

Selon les mêmes sources, toutes les victimes de cette intoxication alimentaire auraient bu du lait caillé avarié.

Au vu du nombre important de malades enregistrés, la direction de la Protection civile de Blida a mis à la disposition des hôpitaux ses équipements et personnel médical, a ajouté Yacine Chaâbane.

On apprendra de même source qu’un nombre de victimes a déjà quitté les hôpitaux, alors que d'autres personnes demeurent toujours sous contrôle médical notamment des enfants.

Dans l’attente des résultats de l’enquête diligentée par les services des directions du Commerce et de la Santé pour identifier définitivement les causes de cette intoxication, de nombreux malades mettent en cause le "lait caillé avarié", un produit fortement demandé le vendredi dans la région.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.