Huffpost Maroc mg

Darya Klishina, seule athlète russe présente à Rio, exclue des JO

Publication: Mis à jour:
DARYA KLISHINA
Darya Klishina of Russia competes in the women's long jump final during the 15th IAAF World Championships at the National Stadium in Beijing, China August 28, 2015. REUTERS/Kim Kyung-Hoon | Reuters
Imprimer

JEUX OLYMPIQUES 2016 – Darya Klishina, seule athlète russe repêchée pour les Jeux olympiques de Rio, a été exclue des Jeux et a fait appel samedi 13 août devant le Tribunal arbitral du sport, a appris l'AFP auprès du TAS.

La sauteuse en longueur était la seule athlète russe repêchée par la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) qui avait initialement exclu l'ensemble de l'athlétisme russe à la suite de révélations sur un système de dopage organisé.

Le TAS "confirme que Darya Klishina a saisi la Chambre ad hoc du TAS à Rio pour contester la décision de la Fédération internationale d'athlétisme prise hier (vendredi) de ne plus reconnaître l'athlète comme étant éligible pour participer aux JO", a indiqué le TAS dans un courriel transmis à l'AFP.

"Il semble que Klishina soit citée dans le rapport McLaren", a indiqué à l'AFP une autre source proche du dossier. Le rapport McLaren, rendu public le 18 juillet, pointait un système de dopage d'Etat dans l'ensemble du sport russe.

L'IAAF confirme la décision

Le président de la Fédération russe d'athlétisme (ARA), Dmitri Chliakhtine, a confirmé à l’agence de presse russe TASS la suspension de Darya Klishina: "nous avons eu la confirmation par des sources à Rio de Janeiro que Dasha (diminutif de Darya, ndlr) a été suspendue à la dernière minute". Le TAS qui siège habituellement à Lausanne en Suisse est délocalisé à Rio pendant la durée des Jeux.

De son côté, la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) a confirmé samedi à l'AFP l'exclusion. "Ce retrait est fondé sur une nouvelle information que nous avons reçue et partagé avec Darya la semaine dernière", a déclaré un porte-parole de l'IAAF.

Klishina, 25 ans, sauteuse en longueur, était la seule des 68 athlètes Russes initialement retenus autorisée à concourir à Rio car elle est installée en Floride depuis 2013. L'IAAF avait estimé en juin que cela l'avait préservée du système de dopage mis en place par la Russie.

LIRE AUSSI:
Close
Les premiers Jeux olympiques modernes - Athènes, 1896
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée