Huffpost Maroc mg

Pourquoi les athlètes mordent-ils leur médaille aux JO de Rio ?

Publication: Mis à jour:
MEDAILLE JO
Pourquoi les athlètes mordent-ils leur médaille aux JO de Rio ? | Ivan Alvarado / Reuters
Imprimer

JEUX OLYMPIQUES - Astier Nicolas après son doublé au concours complet d'équitation, Michael Phelps après sa victoire au 200m papillon, Denis Gargaud Chanut après sa victoire en canoë monoplace... Ils l'ont tous fait. Pour cette photo qui marquera leur vie, pour le symbole, ils ont tous mordillé leur médaille une fois sur le podium, après leur performance aux Jeux olympiques de Rio. Mais au fait... Pourquoi?

"On n'a aucune idée de pourquoi ils le font", avoue Anthony Bijkerk, historien des Jeux olympiques, interrogé par le Business Insider. "De ce que je sais, c'est une vieille habitude", ajoute-t-il.

Et la tradition est si ancrée qu'elle a même dépassé le cadre des Olympiades. À chacune de ses victoires, Rafael Nadal se plie à la règle... même quand il reçoit non pas une médaille mais un énorme trophée.

medaille jo

Les spécialistes de la numismatique pourrait trouver une explication. Certains voient en effet dans cette manie de mordiller sa médaille les restes d'une manière ancienne de vérifier l'authenticité de l'or, un métal relativement mou et qui marque rapidement, comme l'expliquent nos confrères du Huffington Post Espagne.

Sauf que, comme le remarque encore le Business Insider, depuis 1912 les médailles d'or ne sont plus faites d'or... mais d'argent, à 99%.

Pour certains historiens, la réponse à cette question se trouve en fait de l'autre côté de l'appareil photo qui immortalise nos sportifs leur médaille à la bouche: les photographes eux-mêmes demandent en fait aux athlètes de poser ainsi.

C'est en tout cas ce qu'ont confié deux athlètes à NBC. "Ils crient: 'regarde-moi!' Tu as une horde de photographes qui crient 'Souris! Mords ta médaille!'", raconte ainsi Dawn Harper-Nelson, spécialiste du 100m haies, gagnante de l'or en 2008 à Pékin.

David Wallechinsky, historien des Jeux olympiques, le confirme auprès de CNN: "Je ne pense pas que les athlètes aient envie de faire ça. Je pense que les photographes estiment que la photo sera plus vendeuse".

LIRE AUSSI:

Close
Les premiers Jeux olympiques modernes - Athènes, 1896
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée