Huffpost Tunisie mg

En cette fête nationale de la femme, un dirigeant d'Ennahdha relance le débat sur la polygamie

Publication: Mis à jour:
WEDDING
Imprimer

En ce 13 août et profitant de la fête nationale de la femme et du 60e anniversaire de la promulgation du Code du statut personnel, un membre du conseil de la Choura d'Ennahdha a décidé de souhaiter bonne fête aux femmes du pays à sa façon.

Dans un statut publié sur sa page Facebook, Hatem Boulabiar, a profité de cette fête nationale de la femme afin de relancer le débat sur la polygamie.

Après avoir souhaité une bonne fête aux femmes de sa vie ainsi qu'à "toutes les femmes libres de ce pays", le dirigeant d'Ennahdha, a posé une question qu'il estime "tabou": "Que pensez vous mesdames, messieurs de la réintroduction de la polygamie?" s'est-il interrogé.

Pour rappel l'article 18 du Code du Statut Personnel interdit la polygamie et y prévoit une sanction d'un an d'emprisonnement.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.