Huffpost Maroc mg

Un objet bizarre orbite derrière Neptune et personne ne sait pourquoi

Publication: Mis à jour:
NEPTUNE ORBITE
Des scientifiques ont découvert un étrange objet plus loin que Neptune, avec une orbite improbable (photo: vue d'artiste d'un objet de la ceinture de Kuiper) | Nasa
Imprimer

ESPACE - Si nous arrivons à repérer des planètes situées à des milliers d'années-lumière de la Terre, notre propre système solaire recèle encore de nombreux mystères.

Et Ying-Tung Chen et son équipe en ont rajouté un à la liste. Dans un article mis en ligne vendredi 5 août et publié dans The Astrophysical Journal Letters vendredi 12 août, les chercheurs expliquent avoir découvert un étrange objet, situé derrière Neptune, la huitième et dernière planète du système solaire, rapporte le New Scientist.

Jusque là, rien d'anormal: de nombreux petits corps, de quelques kilomètres à quelques centaines, orbitent autour du soleil derrière Neptune. C'est ce que l'on appelle la ceinture de Kuiper. C'est dans cette ceinture que se trouve pluton (qui n'est plus considérée comme une planète).

L'objet découvert par les chercheurs a été baptisé "Niku", qui veut dire "rebelle" en chinois. Rebelle car il ne fait rien comme tout le monde. Toutes les planètes et les objets qui gravitent autour du soleil tournent dans le même sens. Mais pas Niku, qui va dans le sens inverse.

Une énigme à angle droit

Très bizarre, car normalement, tous les corps tournent en cercle autour du soleil, dans le même sens, c'est une question de forces physiques. "C'est comme pour une toupie, toutes les particules tournent dans la même direction" explique Michele Bannister, astronome à l'université de Queen's de Belfast, interrogée par le New Scientist.

Si Niku tourne à l'envers, c'est parce que cet objet est quasiment à la perpendiculaire par rapport à l'orbite de toutes les planètes, et c'est cela qui est totalement improbable. "Entre 70° et 110°, soit près de l'orbite polaire, le fait que l'objet soit rétrograde ne change pas grand-chose", explique au HuffPost Jean-Marc Petit, chercheur au CNRS.

En réalité, Niku fait partie d'une classe d'objets dont le premier a été découvert en 2008 par une équipe dont fait partie Jean-Marc Petit. 2008 KV42 était lui aussi rétrograde (il allait dans le sens inverse des autres objets orbitant autour du soleil) et se trouvait lui aussi proche de l'orbite polaire:

neptune orbite

Deux autres corps ont été repérés autour de l'orbite polaire, mais ceux-ci vont dans le "bon" sens. 2008 KV42 fait moins de 100 km de diamètre et Kivu environ 200 km.

Le mystère reste entier

Avec Niku, on sait maintenant qu'au moins quatre corps "ont un même plan partagé", explique le chercheur. Ils tournent tous autour du soleil selon un axe proche, mais quasiment à la perpendiculaire de l'axe "classique" de toutes les planètes. Or, pour l'instant, cette orbite bizarroïde est inexplicable. "On est totalement dans le vague", assure Jean-Marc Petit.

Des simulations ont été effectuées pour savoir si ces corps pourraient avoir été expulsés très, très loin du soleil, dans le nuage d'Oort, puis avoir été ramenés près de chez nous avec un angle bizarre, mais aucune solution n'a été trouvée.

On pourrait aussi imaginer un phénomène unique et improbable, une collision avec un corps qui ne passe par là que très, très rarement, bien sûr. Mais les scientifiques n'aiment pas ce genre de solutions et préfèrent des explications reproductibles.

Reste donc aux chercheurs à effectuer de nouvelles observations, pour savoir si d'autres corps se trouvent dans cette zone et en savoir un peu plus sur leur fonctionnement, ou encore effectuer de nouvelles simulations pour expliquer cette bizarrerie astronomique.

LIRE AUSSI: Ces Marocains à la conquête de la NASA