Huffpost Maroc mg

90 day fiance: La télé-réalité américaine se déroulant au Maroc qui va vous faire halluciner (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

TÉLÉVISION - On se demande parfois ce qu'il se passe dans la tête des producteurs de télé américains, ou dans leurs narines, c'est au choix. Parce qu'à voir le concept de 90 day fiance, il y a franchement de quoi se poser des questions. Dans ce programme diffusé sur TLC, cinq Américains ont 90 jours pour décider s'ils vont épouser ou pas leur partenaire étranger(e) avant que leur visa expire. Ils devront dans cette période faire les présentations avec la famille, organiser l'événement pour enfin se dire oui.

Cette quatrième saison, qui va débuter prochainement pour le plus grand plaisir des téléspectateurs avides de programmes de qualité, suivra en partie l'histoire de Nicole. Une jeune femme de 21 ans mère d'une petite fille de 20 mois, qui va se rendre au Maroc pour retrouver Hassan, son petit-ami de 23 ans qu'elle n'a jamais rencontré en chair et en os. Une véritable aventure pour cette jeune femme qui n'a jamais quitté son pays. "Où est le Maroc?" s'exclame-t-elle d'ailleurs devant la caméra, histoire de confirmer que la géographie n'est pas son fort.

"Il y a des monstres dehors"

Direction Marrakech pour l'intrépide Nicole où l'attendent des promenades à dos de chameaux, photos avec les serpents de la place Jemaa el-Fna ainsi qu'un petit tour dans les souks de la ville ocre. Le tout renforcé par des gros plans sur des plats de tajine avec en toile de fond le minaret de la Koutoubia. On peut difficilement mieux caricaturer la destination Maroc.

Mais tout n'est pas rose pour la pauvre Nicole. La jeune fille doute, et on la comprend assez bien finalement. "Nous ne voulons pas te perdre. Il y a des monstres dehors", glisse sa mère dans un moment mélo-dramatique capable d'arracher une larme à la plus froide des ménagère de moins de 50 ans. La jeune fille se demande en pleurant: "Peut-être que Hassan m'aime vraiment et qu'il a du mal à le montrer?". Diffusion à partir du 11 septembre.

LIRE AUSSI: