Huffpost Maroc mg

Un mort et 44 blessés dans le renversement d'un autocar près de Tétouan

Publication: Mis à jour:
AUTOCAR TETOUAN
Un mort et 44 blessés dans le renversement d'un autocar près de Tétouan | Presse Tetouan
Imprimer

ACCIDENT - Une personne a été tuée et 44 autres blessées plus ou moins grièvement lorsqu'un autocar s'est renversé, mercredi 10 août au matin, dans la commune d'Ain Lahsan, à 14 kilomètres de Tétouan.

Une fillette de deux ans a été tuée dans cet accident, tandis que 44 personnes ont été blessées à divers degrés, a indiqué une source médicale de l'hôpital Saniat Rmel, ajoutant que l'un des blessés, dont l'état de santé est jugé critique, a été admis à l'unité des soins intensifs alors que les autres blessés reçoivent les soins nécessaires à l'hôpital.

Selon une source de la Gendarmerie royale, le drame s'est produit au niveau d'un virage dangereux après que le conducteur a perdu le contrôle de l'autocar qui assurait la liaison entre Casablanca et Tétouan. Une enquête a été ouverte pour élucider les circonstances de cet accident et déterminer les responsabilités.

Ces derniers mois, plusieurs accidents d'autocars sont survenus sur les routes marocaines. En avril dernier, un accident à Taounate avait fait une soixantaine de blessés. Un mois plus tard, un autocar s'était renversé près de Mohammedia faisant quatre morts et une trentaine de blessés. Au mois de juillet, un enfant a perdu la vie et seize autres ont été blessés dans le renversement d'un autocar d'une colonie de vacances dans la province de Chichaoua.

L'accident récent le plus tragique était survenu en avril 2015: 33 personnes, dont de nombreux enfants, avaient trouvé la mort lorsqu'un bus était entré en collision avec un camion, avant de prendre feu, près de Tan-Tan.

Chaque année, près de 4.000 personnes décèdent sur les routes marocaines, soit près de 11 en moyenne chaque jour. Au lendemain de la tragédie de Tan-Tan, le ministre délégué auprès du ministre du Transport Najib Boulif avait plaidé pour un renforcement de l’arsenal de prévention des accidents de la route impliquant des autocars.

Plus récemment, le Maroc a lancé une Stratégie nationale de sécurité routière 2016-2025, avec comme objectif de réduire de moitié le nombre de décès sur les routes d'ici 2025.

LIRE AUSSI: Les 35 Marocains blessés dans un accident de la route près de Cordoue ont quitté l'hôpital