Huffpost Maroc mg

Ce que dit la note d'orientation du projet de loi de finances 2017

Publication: Mis à jour:
BENKIRANE
Ce que dit la note d'orientation du PLF 2017 | DR
Imprimer

FINANCES - La préparation du projet de loi de finances (PLF) pour 2017 est lancée. Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane vient d’envoyer aux départements ministériels une note qui présente les grandes orientations de son gouvernement en matière de dépenses pour l’année prochaine.

Sans surprise, la note s’appuie sur les grandes orientations macroéconomiques prévisibles ou déjà constatées avec pour principal objectif: la poursuite du redressement des équilibres macroéconomiques et du réduction du déficit budgétaire à 3%.

Pour ce faire, le gouvernement continuera à travailler sur sa politique d'équilibre budgétaire d'un côté et œuvrera de l’autre pour "moderniser les méthodes d’élaboration et d’exécution du budget". Le renforcement de "l’efficacité de la dépense publique et la mise en place des mécanismes d’évaluation des politiques publiques" sont également au programme.

Selon cette note d’orientation, une "nouvelle approche" de gestion des projets d’investissements publics sera instaurée à partir de 2017. Elle sera fondée sur la mise en place de "critères exacts et unifiés" pour la sélection des projets, le suivi de leur réalisation et l’évaluation de leur impact.

Une banque intégrée

Des études préliminaires "fixant de manière scientifique leur impact économique et social, leur budget, la durée de réalisation et les moyens de financement" seront désormais requis, entre autres. Sur cette base, une banque intégrée des projets d’investissement sera élaborée, comportant les ressources de financement desdits projets, leur répartition géographique et leur impact politique et social avec des indicateurs chiffrés.

Abdelilah Benkirane a notamment appelé les départements à fixer les prévisions des dépenses de leurs personnels et à présenter leurs recommandations en termes de postes budgétaires.

Les établissements et entreprises publics bénéficiaires de subventions, sont devront eux "se conformer aux orientations relatives à l’élaboration du budget général de l’Etat".

LIRE AUSSI: L'industrialisation et l'export, "priorités" du PLF 2017