Huffpost Maroc mg

Qui est Rizlen Zouak, chance marocaine de médaille au judo aux JO ?

Publication: Mis à jour:
RIZLEN ZOUAK
Qui est Rizlen Zouak, chance marocaine de médaille au judo aux JO ? | DR
Imprimer

SPORTS - Aux JO de Londres 2012, elle était entrée dans l’histoire comme la toute première femme judoka à représenter le Maroc aux Jeux olympiques. Pour sa deuxième participation à des JO, la judoka Marocaine Rizlen Zouak défendra sur le tatami de l’Arena Carioca 2, ce mardi 9 août à 14h14 précisément, les chances de médailles du Maroc au judo face à la Mongole Munkhzaya Tsedevsuren. Qui est cette judoka marocaine qui rêve de l’or olympique?

Le sport chez les Zouak, c’est une affaire de famille. Rizlen voit le jour en mai 1986 à Beaune au nord-est de la France. Si le grand-père était boxeur, les oncles lutteurs et le père amateurs de football, c’est au tennis que Rizlen s’essaie à l’âge de 6 ans avant de se voir forcer à se mettre au judo pour calmer son agressivité. “[…] il y avait le judo. Je passais mon temps à les regarder faire, c’est ainsi que j’ai aimé. Et comme j’étais bagarreuse, mes parents m’ont mis au judo pour me canaliser“, avait-elle confié à nos confrères deYabiladi, à trois mois des JO de Rio.

Championne d'Afrique

Les parents ont sans doute flairé le potentiel de leur jeune fille qui pouvait canaliser sa force et mettre sa hargne dans des compétitions de judo. Après des débuts prometteurs en équipe de France dans la catégorie cadette, elle rejoint la catégorie des moins de 63 kg.

A 22 ans, la jeune femme remportait la médaille de bronze lors des Championnats de France 2008, à Toulon. La même année, elle termine encore sur la 3e marche du podium aux Championnats d'Europe 2008 des moins de 23 ans, qui se sont tenus à Zagreb, en Croatie. Une malchance de la médaille de bronze semble poursuivre la jeune sportive franco-marocaine: en 2010, la couleur de la médaille ne change pas aux Championnats de France à Périgueux, tout comme à Dakar en 2011 lors des Championnats d’Afrique. Ses chances de caresser le rêve olympique dans la sélection s’envolent.

Formée par deux clubs français, la judoka choisit de concourir pour le pays de ses parents. Elle s’inscrit au Mouloudia de Sala El Jadida et se met à l’entraînement pour défendre les couleurs marocaines. C’est aux championnats d’Afrique 2012 à Agadir qu’elle se qualifie aux JO de Londres 2012, en devenant championne d’Afrique après dix longs mois de préparation acharnée. Elle entre alors dans l’histoire comme la première femme judoka à représenter le Maroc à des JO. Même si elle en revient sans médaille, elle confirmera son titre de championne d’Afrique un an plus tard à Maputo au Mozambique, en 2013.

L’or olympique fait rêver Rizlen Zouak

L’amertume des JO de Londres toujours présente, la jeune judoka se remet à l’entraînement et aux compétitions avant de décrocher son ticket qualificatif pour les JO de Rio 2016. Engagée dans la catégorie des moins de 63 kg, Rizlen Zouak représente une sérieuse chance de médaille au vu de son expérience en deux participations à la compétition.

Si elle remporte une médaille lors de ces JO, elle deviendrait la première femme à offrir au Maroc une médaille olympique au judo.

Signe prémonitoire ou coïncidence La salle qui abrite la compétition de judo à Rio a été inaugurée un 14 mai 2016, soit le jour même de l’anniversaire de Rizlen Zouak. Une médaille olympique, quelqu'en soit la couleur, viendrait en tout cas confirmer cet alignement des planètes.

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Les plus grands sportifs marocains de tous les temps
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction