Huffpost Algeria mg

Une halte à Londres pour les cyclistes de la "grande randonnée pour la Palestine"

Publication: Mis à jour:
13902692_499960330202222_6864334402644536274_N
Facebook/The-Big-Ride-Palestine
Imprimer

Des centaines de cyclistes participant à la "Big Ride for Palestine'' (Grande Randonnée pour la Palestine), organisée pour la collecte de fonds pour les enfants de Gaza, ont fait une halte, lundi, à Londres où ils étaient accueillis par une foule d'amis de la cause palestinienne.

Les cyclistes, vêtus des couleurs de la Palestine, brandissant le drapeau palestinien, vert rouge et noir, et portant des pancartes sur lesquelles on pouvait lire "free Palestine" (Palestine libre), "boycott Israël" (boycottez Israël), scandaient ces mêmes slogans.

La foule, qui les a accueillis au parc de l'archevêque à Londres, s'est jointe au mouvement, scandant des slogans pour la liberté de la Palestine, avant que des amis de la cause palestinienne se relayent, micro aidant, pour évoquer la "souffrance" du peuple palestinien et tout ce qu'il endure sous l'occupation israélienne.

La vice présidente du Croissant Rouge et directrice de l'association des enfants du Moyen-Orient (MECA) à Gaza, Mona El Farra, ainsi que l'ancien secrétaire général du syndicat Unite, Len McCluskey, et le député britannique du parti travailliste, Grahame Morris, à la tête du groupe parlementaire des amis de la Palestine, ont tous souligné que de plus en plus de gens prennent conscience de la justesse de la cause des Palestiniens.

Ils ont estimé que chaque mile couru par les cyclistes est une "protestation" contre 68 ans d'occupation israélienne, et un "message de soutien aux Palestiniens en général, et d'espoir au peuple et aux enfants de Gaza dont la vie est marquée par le traumatisme et la peur".

Programmée par des organismes de charité, tel que "JustGiving" (juste donner) et des amis de la cause palestinienne, la randonnée a démarré le 6 août (samedi dernier) à partir de Bristol, au Sud-est de l'Angleterre pour rejoindre la ville de Birmingham, à l'Est, en passant par plusieurs villes.

Elle vise la collecte de fonds, des participants et des supporteurs, pour les enfants de Gaza en sensibilisant autour de leur situation mais aussi pour marquer la solidarité avec la Palestine, ont affirmé des organisateurs.

Les cyclistes ont souligné que tout au long de la route, ils sont soutenus et applaudis par beaucoup de gens, beaucoup les interpellent sur l'objectif de leur randonnée, une autre occasion pour "faire connaître la réalité de la vie en Palestine occupée, et des enfants de Gaza".

"Partout ou nous passons, nous évoquons les bombardements israéliens de Gaza en 2014, qui ont tué 547 enfants de moins de 12 ans et ont causé des traumatismes à 400.000 autres", a souligné un cycliste britannique, William Andrew, à l'APS.

Un des coordinateurs de la manifestation, Owen Cooper, a relevé que cette année, Big Ride veut aussi mettre l'accent sur le commerce des armes du Royaume-Uni avec Israël, un commerce qui devrait "cesser" car "il permet juste de ramasser de l'argent au détriment de la mort et de la souffrance des Palestiniens".

Après Londres, les coureurs et supporters se sont dirigés lundi vers une usine d'armement, appartenant à une société israélienne de fabrication d'armes, à Staffordshire, l'Est de l'Angleterre, pour une "manifestation pacifique en signe de protestation contre le commerce des armes du Royaume-Uni avec Israël".

La randonnée se terminera avec un grand concert de musique, à Birmingham et des interventions des amis de la Palestine.

La randonnée "Big Ride" est organisée chaque année. En 2015, elle a vu la participation de plus de 200 cyclistes, et a permis de collecter 65.898 livres (près de 86.000 USD) des participants et supporteurs pour l'association des enfants du Moyen-Orient.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.