Huffpost Tunisie mg

Pour l'ambassadeur d'Allemagne en Tunisie, la mauvaise qualité des services fait fuir les touristes allemands

Publication: Mis à jour:
ANDREAS REINICKE
Facebook/Ambassade d'Allemagne à Tunis
Imprimer

En déplacement à Tataouine dans le cadre de la semaine de coopération Tuniso-allemande, l'ambassadeur d'Allemagne en Tunisie Andreas Reinicke a affirmé que si les touristes allemands fuient la Tunisie, c'est principalement à cause de la mauvaise qualité des services offerts par les hôtels.

"Je vais être très réaliste. Quand je parle avec des touristes allemands, ils disent qu'il faut que la qualité du secteur touristique en Tunisie augmente. Les gens ne veulent pas avoir seulement un bon hôtel qui fonctionne, ils veulent aussi un bon service" a t-il affirmé dans une interview accordée à la radio Mosaïque FM.

Selon lui, en plus du service, l'ambiance autour des villes touristiques est problématique. Citant l'exemple de Djerba, il affirme: "la question des décharges publiques est très importante, comme par exemple à Djerba. Nos touristes disent 's'il y a des poubelles dans les rues, on ne vient plus' ".

Pour Andreas Reinicke, il existe pourtant des solutions pour redynamiser le tourisme en Tunisie: "Il faut aussi diversifier le tourisme. Il y a certains touristes qui viennent pour une semaine au soleil, d'autres veulent venir faire des excursions, mais pas toujours les mêmes excursions, ils veulent voir autre chose" déclare t-il.

Face à la concurrence mondiale, la qualité des prestations qu'offre la Tunisie aujourd'hui ne fait pas le poids: "Il faut être innovateur parce que la Tunisie fait face à la concurrence internationale. Les gens ne vont plus seulement en Tunisie, peut-être qu'ils préféreront la République Dominicaine ou les Caraïbes. Le vol est un peu plus long mais il y a d'autres prestations qui sont mieux" déclare l'ambassadeur d'Allemagne en Tunisie.

Si il indique assurer son rôle en encourageant les touristes allemands à venir en Tunisie, pour l'ambassadeur "c'est au Tunisien (d'encourager le touriste allemand à venir), ce n'est pas à l'ambassadeur. Moi je peux dire à un touriste allemand de venir, mais ce n'est pas moi qui détermine le service, ni la qualité de l'hôtel" renchérit-il.

Même si le nombre de touristes allemands en Tunisie "repart en légère hausse", mieux qu'en début d'année, il appelle les "responsables à développer une nouvelle stratégie encore meilleure".

Développer la culture pour stabiliser la Tunisie

En parallèle à la situation touristique, l'ambassadeur d'Allemagne en Tunisie est revenu sur le "Fonds de la Culture, La culture pour tous!" octroyé aux porteurs de projets culturels dans les régions.

"On veut encourager les Tunisiens à organiser des choses dans leurs propres villages avec leurs propres idées, c'est pour ça qu'on a établi ce fond" affirme t-il.

Ouvert à tous les Tunisiens et à toute sorte d'activité culturelle (chant, danse, théâtre, cinéma, musique, littérature...), ce fonds de 50.000 euros permettra "d'organiser des événements ou des actions culturelles dans tous le pays et surtout dans les régions" affirme l'ambassadeur.

Pour pouvoir bénéficier de ce fonds, des dossiers doivent être déposés sur le site de l'ambassade d'Allemagne en Tunisie avant le 14 août. S'en suivra une phase de préselection à la suite de laquelle les projets commenceront à se mettre en place "entre la fin septembre et la fin décembre 2016" a t-il indiqué.

Pour l'ambassadeur allemand en Tunisie, le but à travers une telle action "est de soutenir la Tunisie pour que celle-ci développe un État où la majorité des citoyens se sentent bien, cela est très important pour l'État. On ne veut pas que cette stabilité soit imposée d'en haut mais qu'elle vienne des citoyens".

Développer l'énergie éolienne et photovoltaïque

Revenant sur la prochaine visite du ministre de l'Énergie et des Mines tunisien en Allemagne, l'ambassadeur allemand affirme que "l'Allemagne propose un grand aide aux conditions très favorable à la Tunisie en matière d'énergie renouvelables"

Comme solution envisagée: le développement de l'énergie éolienne et photovoltaïque: "cela coûte beaucoup à la Tunisie d'importer l'énergie. Le vent et le soleil sont gratuit en Tunisie donc on peut créer des stations éoliennes et photovoltaïques en Tunisie". Tel sera le but de la rencontre du ministre tunisien de l'Énergie et homologue allemand.

Aide militaire et policière

"On a décidé avec le ministre de la Défense et de l'Intérieur des moyens pour aider à augmenter le contrôle de la frontière tuniso-libyenne grâce à des moyens électroniques (...) On va en voir le résultat si tout se passe bien d'ici la fin de l'année" a affirmé Andras Reinicke.

Autre accord avec les autorités tunisiennes, la formation des policiers: "la formation des policiers est très importante. Il faut savoir gérer cette barrière électronique et augmenter la qualité des policiers et des gendarmes" a t-il affirmé, indiquant qu' "avec les pays du G7 on est entrain d'établir un plan de coopération avec la Tunisie afin d'augmenter l'efficacité des policiers à la frontière mais aussi à l'intérieur du pays".

Revenant sur la possible présence de soldats étrangers en Tunisie pour faire face à la menace qui se profile de Libye, l'ambassadeur allemand en Tunisie a affirme qu'il n y avait ni soldats, ni policiers allemands positionnés sur le territoire tunisien: "Il y a parfois, deux ou trois personnes qui viennent pour la formation ou des séminaires, pour un échange d'informations et pour une semaine. Il s'agit d'un ou de deux instructeurs qui viennent pour assurer des formations." a t-il précisé.

Affirmant respecter "la souveraineté de la Tunisie", il renchérit: "il n y aura pas de soldats allemands, ni de policiers, cela est exclu".

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.