Huffpost Algeria mg

JO-2016/Judo: "Je rêve d'une médaille à Rio" (Abderrahmane Benamadi)

Publication: Mis à jour:
BENAMADI
BEIJING - AUGUST 10: Mounir Benamadi (R) of Algeria competes with Steven Brown of Australia in the Men's -66 kg Preliminary contest during day 2 of the Beijing 2008 Olympic Games at the University of Science and Technology Beijing Gymnasium on August 10, 2008 in Beijing, China. (Photo by Clive Rose/Getty Images) | Clive Rose via Getty Images
Imprimer

Le judoka algérien Abderrahmane Benamadi (-90 kg) abordera les Jeux Olympiques de Rio de Janeiro avec l’espoir de monter sur le podium, huit ans après la dernière médaille offerte à l’Algérie par Amar Benikhlef à Pékin.

"Les Jeux Olympiques, ça reste le haut niveau, je me suis bien préparé pour ce grand rendez-vous qui regroupe les meilleurs judokas du monde. Comme tout athlète présent à Rio, l’objectif est de monter sur le podium. Je rêve d’une médaille olympique que j’aimerais bien offrir à mon pays, ce sera extrêmement difficile mais je vais batailler jusqu’au bout", a déclaré Benamadi à l’APS.

Seul médaillé d’or algérien lors des Championnats d’Afrique 2016 à Tunis, Benamadi s’est dit prêt à aborder la compétition mercredi contre le judoka Juraev Sherali d'Ouzbékistan en 1/32 de finale.

"Je suis prêt pour entamer le tournoi. A ce niveau de la compétition, ça va se jouer sur de petits détails. Il faut bien se concentrer sur son sujet pour éviter la moindre mauvaise surprise car en face, il y aura de la qualité, les meilleurs de la planète judo", a-t-il estimé.

L’athlète algérien qui participe pour la première fois de sa carrière aux Jeux Olympiques, devrait se méfier de son adversaire de 29 ans qui s’est distingué lors des tournois du Grand-Prix en remportant plusieurs médailles dont la dernière en argent à domicile, à Tachkent en 2015. Il avait également pris la cinquième place lors du championnat du monde 2014.

Avant de rallier Rio de Janeiro, Benamadi a effectué à l’instar de ses quatre autres équipiers qualifiés pour les Jeux, un stage de 13 jours à Sao Paulo en présence des athlètes de plusieurs autres pays qualifiés.

"Nous avons bien travaillé lors de cet ultime stage de préparation. Tous les moyens de travail étaient réunis notamment les sparring-partners, eux aussi qualifiés. C’est également une sorte de stage d’acclimatation avant d’entamer les Jeux. Nous sommes conscients de la mission qui nous attend, on fera le maximum pour essayer de réaliser le meilleur résultat possible et faire plaisir à nos fans et notre peuple. La médaille est le rêve de tout un athlète dans sa carrière", a conclu le médaillé d’argent au championnat du monde 2005 au Caire.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.