Huffpost Tunisie mg

La campagne "Ommek_fi_darek", ça se dispute

Publication: Mis à jour:
MELLOULI
Dominic Ebenbichler / Reuters
Imprimer

Une campagne a été lancée depuis deux jours sur les réseaux sociaux "Ommek fi Darek" ("ta mère à la maison") ou encore "Ommek fel Maderej" ("ta mère dans les gradins").

Cette campagne s'adresse à Oussema Mellouli, le champion tunisien de natation et porte-drapeau de la délégation tunisienne lors des J.O de Rio 2016. En effet, Les internautes se sont indignés face à l'apparition de sa mère dans la délégation officielle tunisienne, lors de la cérémonie d'ouverture des jeux olympiques.

mellouli

Légende: "Pour les gens qui ont un souci avec le fait que ma mère soit allée à Rio de Janeiro sur le compte de l'État, je leur dis que moi, je n'ai jamais compté avec mon pays, pas une goutte de sueur. Je travaille nuit et jour pour honorer la Tunisie, et je suis rentré à mainte reprise victorieux, sans parler des dons que j'ai fait à Ghaza qui se comptent en milliards, une rue avait été baptisée à mon nom en Palestine, c'est le moins que je puisse faire.
Je respecte les avis de certains imbéciles, j'espère que je jouerai encore, que je rendrai ma mère heureuse et honorerai encore mon pays."



omek fi darek

Et voici le message envoyé à un internaute et publié par ce dernier, de la part de la mère de Mellouli, où on peut lire des prières ainsi qu'un verset coranique, pour éloigner le mauvais oeil et les ondes négatives. L'internaute lui explique son point de vue tout en souhaitant bon courage au champion.

Selon plusieurs internautes, sa mère devrait l'encourager depuis les gradins, le cortège devant être réservé aux athlètes. D'autres ont montré leur soutien à Mellouli et à sa mère. Pour eux, c'est elle qui l'a toujours accompagné vers le succès, et elle a donc le droit de l'accompagner dans cette délégation. Voici leurs réactions:

Close
"Ommek_fi_darek" la campagne lancée contre Oussema Mellouli: Les réactions des internautes
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée
Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.