Huffpost Maroc mg

Mohamed Rabii parmi les boxeurs les plus en vue pour monter sur le podium olympique

Publication: Mis à jour:
MOHAMED RABII
Mohamed Rabii parmi les boxeurs les plus en vus pour monter sur le podium olympique | Page Facebook
Imprimer

SPORTS – C’est un des boxeurs les plus en vue de l’équipe olympique marocaine. Un journaliste du magazine américain Forbes n’a pas hésité à le placer parmi les étoiles montantes qui peuvent prétendre à monter sur le podium olympique.

A 23 ans, Mohamed Rabii porte les espoirs de médaille en boxe pour le Maroc dans la catégorie des “poids welters moins de 69 kg“ lors de ces Jeux olympiques 2016. Le jeune pugiliste s’est adjugé le titre de champion d’Afrique avant d’entrer dans l’histoire comme le premier boxeur marocain à avoir remporté une médaille d'or en boxe anglaise lors des championnats du monde à Doha en 2015 sans perdre un combat de toute la saison. Un parcours sans faute qui avait fait de lui le numéro un mondial de la World Serie of Boxing (WSB) et lui avait ouvert les portes des JO.

Lorsqu’il montera sur le ring ce jeudi 11 août à Rio, Mohamed Rabii aura à cœur de changer la couleur des médailles marocaines en boxe. Ses compatriotes arrivés à ce stade avant lui, Abdelhak Achik, son frère Mohamed Achik et Taher Tamsamani ont tous été médaillés de bronze respectivement lors des JO de Séoul 1988, Barcelone 1992 et Sydney 2000.

Avant d’être auréolé de titres, le jeune Mohamed a dû affuter ses gants de boxe pour gravir les échelons. Né en 1992 dans le quartier populaire casablancais de Sidi Bernoussi, le jeune homme, un peu touche à tous les sports, s’est mis très tôt à la boxe. Avec son frère Hamid, Mohamed fréquente dès l’âge de 7 ans le club de Chabab Bernoussi.

C’est là qu’il se forge son étoffe de champion en s’entraînant pendant de longues heures. Un investissement payant puisqu’il intègre, en 2009, l’équipe nationale marocaine de boxe à l’âge de 14 ans seulement sans dépasser les huitièmes de finale lors des compétitions au niveau mondial.

Sans doute Mohamed Rabii a-t-il compris que les champions naissent dans la persévérance. L’année 2015 aura été son année. Il y sera couronné meilleur sportif de l’année après un titre de champion d’Afrique cumulé à celui de “meilleur boxeur de la WSB“ et de champion du monde. Il ne manque plus à cette collection que le graal olympique pour atteindre le sommet.

Autour du ring à Rio, devant leur télé au Maroc ou partout ailleurs dans le monde, les supporters de Mohamed Rabii croiseront les doigts pour qu’il revienne de Rio, la médaille d’or autour du cou.

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Les plus grands sportifs marocains de tous les temps
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction