Huffpost Maroc mg

Débuts en demi-teinte pour les athlètes marocains aux JO

Publication: Mis à jour:
MOROCCO OLYMPIC GAMES 2016
2016 Rio Olympics - Opening ceremony - Maracana - Rio de Janeiro, Brazil - 05/08/2016. Flagbearer Abdelkebir Ouaddar (MAR) of Morocco leads his contingent during the opening ceremony. REUTERS/Ruben Sprich FOR EDITORIAL USE ONLY. NOT FOR SALE FOR MARKETING OR ADVERTISING CAMPAIGNS. | Ruben Sprich/Reuters
Imprimer

SPORT - C'est ce qu'on appelle un démarrage difficile. Alors que l'arrestation du boxeur marocain Hassan Saada, accusé d'avoir tenté de violer deux femmes de ménage au Village olympique à Rio continue de défrayer la chronique, les premiers athlètes marocains à entrer dans la compétition ont pour la plupart été disqualifiés.

Le nageur marocain Driss Lahrichi a été éliminé dans le premier tour du 100m dos des Jeux Olympiques 2016, dimanche à Rio de Janeiro, après sa quatrième place dans la série 1.

Lahrichi a couvert l'épreuve en 58 sec 51/100è, un chrono qui était insuffisant pour lui permettre de décrocher une qualification en tant que meilleur quatrième sur l'ensemble des séries.

Le judoka marocain Imad Bassou (-66 kg), qui a pu dans un premier temps dépasser le stade des 16e de finale, a vu son parcours aux JO stoppé aux huitièmes de finale, après sa défaite, dimanche à Rio de Janeiro, devant le Canadien Antoine Bouchard (0-1).

Bassou a été battu sur un Yuko, sachant qu'il a cumulé trois points de pénalité (Shido) contre deux pour le Canadien.

Le Marocain s’était qualifié pour les huitièmes de finale, plus tôt dans l’après-midi, en battant l’Australien Nathan Katz.

Bassou, qui était sur le point de perdre son 16e de finale après avoir écopé de trois points de pénalité (Shido) contre un pour son adversaire, a pu sauver les meubles en réalisant un Yuko pour l’emporter 1 à 0.

Le coureur cycliste marocain Anass Ait El Abdia est quant à lui arrivé à la 47e place de la course sur route samedi à Rio, alors que le Belge Greg Van Avermaet a remporté le titre olympique, devant le Danois Jakob Fuglsang et le Polonais Rafal Majka.

Ait El Abdia, avec un chrono de 6h 30:05, a été le seul Marocain à franchir la ligne d'arrivée, tandis que ses coéquipiers Soufiane Haddi et Mouhssine Lahsaini n’ont pas terminé cette course, longue de 237,5 kilomètres.

Une quarantaine d'athlète marocains participent à ce rendez-vous sportif planétaire qui se tient du 5 au 21 août. Pour Aziz Daouda, ancien athlète et actuel directeur technique à la Confédération africaine d’athlétisme, les favoris sont Abdelaati Iguider (médaille de bronze au JO de Londres, ndlr), Rababe Arafi (vice-championne d'Afrique à Durban en Afrique du Sud), et Malika Akkaoui (vice-championne d'Afrique du 800 mètres).

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Les premiers Jeux olympiques modernes - Athènes, 1896
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction