Huffpost Algeria mg

JO 2016 - Natation: "tenter d'atteindre la demi-finale" du 50 mètres nage libre

Publication: Mis à jour:
524597_520064928044649_774699510_N
Facebook/oussama.sahnoune.52
Imprimer

L'objectif du nageur algérien Oussama Sahnoune aux Jeux Olympiques 2016 de Rio de Janeiro (Brésil) est d'atteindre une demi-finale du 50 mètres nage libre, a indiqué son entraîneur Dris Arselane.

"Oussama va participer à deux courses du 100 m et du 50 m nage libre avec pour objectif décrocher une place dans une demi-finale du 50 m", la "course de prédilection" de cet athlète.

Celui-ci avait en effait réalisé les minima A de participation aux JO 2016" [lors de la finale des 3e championnats arabes de natation qui se sont déroulés en avril denier à Dubaï (Emirats arabes unis), NDLR]. "Ce serait déjà énorme pour lui pour sa première participation aux Olympiades", a déclaré Dris Arselane, relayé par l'APS.

D’après le coach de Sahnoune, l’athlète est impatient à l'idée d’entamer la compétition, affirmant que l’attente était trop longue pour lui.

"Oussama est pressé d'entrer dans la compétition. L’attente est assez longue. et il se sent en bonne forme. Il commencera le 9 août avec le 100m nage libre. Ce sera une épreuve qui lui permettra de se mettre dans le bain de la compétition. On sait qu’il s’est qualifié au 100m nage libre avec les minima B et que le niveau est assez élevé", a-t-il expliqué.

"Prêt à relever le défi"

Seul nageur algérien qualifié au rendez-vous de Rio, Sahnoune est en pleine possession de ses moyens et prêt à se jeter dans le bassin pour réaliser une bonne performance, selon son entraîneur.

"Il est prêt pour ce défi. Le niveau est mondial, il ne faut pas se louper parce que ce sont des épreuves très techniques. Il faut réunir toutes ses forces, mentales, physiques et techniques. Je suis confiant car Oussama est un athlète compétitif et combatif. Maintenant, le travail a été fait, il faut qu’il vive ça comme un bonus tout en restant compétiteur", a souligné Dris Arselane.

En prévision des Jeux de Rio, le natif de Constantine s’est préparé au Cercle des nageurs de Talence (France) sous la conduite de son entraîneur. Une préparation un peu perturbée par des problèmes financiers.

"La préparation a eu des hauts et des bas. Pendant le mois de ramadhan, on s’est contenté d’une seule séance par jour, le soir, au lieu des deux habituelles, c’était un peu compliqué. On s’est préparé avec les moyens du bord grâce à quelques aides car l’objectif est de participer aux Jeux pour construire ce nageur d’avenir", a expliqué Arselane, tout en estimant, philosophe, que "les problèmes, il y en aura toujours dans la vie".

"C’est par le biais des problèmes qu’on arrivera à trouver les solutions. Mais il ne faudrait pas que les problèmes soient le facteur limitant d’un travail d’un athlète qui s’est préparé pendant quatre ans pour réussir. Si on est là, c’est qu’on a le mental. On a travaillé avec ou sans moyens, ce n’est pas un problème", a conclu Arselane.

LIRE AUSSI: JO-2016/Boxe: l'Algérien Benbaaziz (60 kg) qualifié aux 1/8 de finale

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Le défilé de la délégation algérienne à RIO
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction