Huffpost Maroc mg

L'équipe de réfugiés des Jeux olympiques 2016 ovationnée pendant la cérémonie d'ouverture

Publication: Mis à jour:
Imprimer

JEUX OLYMPIQUES - Thomas Bach n'a pas mâché ses mots. Le président du Comité International Olympique, prenant la parole lors de la cérémonie d'ouverture le 5 août, a mis en garde contre "l'égoïsme" et ceux qui "se disent supérieurs aux autres".

Un discours à retrouver dans la vidéo en tête de cet article, qui dessine l'image que le CIO veut donner à ces Jeux Olympiques : un espace où les athlètes mondiaux, bien qu'en compétition les uns avec les autres, se respectent. Une "réponse olympique" à l'état du monde, selon Thomas Bach.

Ces paroles font écho à la présence d'une équipe d'athlètes réfugiés, l'une des décisions les plus marquantes du Comité pour ces JO 2016. Issus de Syrie, du Soudan du Sud ou encore de la République Démocratique du Congo, les dix sportifs ont défilé au même titre que les autres délégations lors de la cérémonie d'ouverture et ont reçu une véritable ovation du public:

Une promotion des valeurs de solidarité et d'humanisme qui correspond aussi à une volonté de changer d'image pour l'organisation. Durant les semaines précédents l'ouverture des JO, le CIO a subi de nombreuses critiques, notamment après avoir autorisé les athlètes russes à participer à la compétition malgré de nombreux cas de dopage avérés dans l'équipe.

LIRE AUSSI: Ces athlètes qui représenteront le Maroc aux JO de Rio 2016