Huffpost Maroc mg

Cafouillage autour de la libération du boxeur Hassan Saada

Publication: Mis à jour:
HASSAN SAADA
Boxer Saada Hassan of Morocco who is competing in the 81 kg category poses after a training session at the Riocentro complex in Rio de Janeiro prior to the Rio 2016 Olympic Games on August 1, 2016. / AFP / YURI CORTEZ (Photo credit should read YURI CORTEZ/AFP/Getty Images) | YURI CORTEZ/AFP
Imprimer

SPORT - Cafouillage autour de la libération du boxeur marocain Hassan Saada, arrêté vendredi 5 août pour agression sexuelle présumée sur deux femmes de ménage au Village olympique, à Rio.

Tandis que la page Facebook Moroccan National Team, qui suit de près la présence des athlètes marocains à Rio, ainsi que le champion marocain Mohamed Rabii ont indiqué, chacun de son côté, que Hassan Saada a été relâché, voilà que le journal brésilien O Globo, qui a révélé l'affaire, souligne que la demande de libération déposée par la défense du sportif a été rejetée par le juge.

En effet, l'avocat du boxeur a déposé une demande d'Habeas corpus, considérant que la détention du boxeur était arbitraire. Mais le juge a rejeté cette demande, estimant qu'il n'y a aucune irrégularité dans la détention de Hassan Saada.

Et alors que la presse brésilienne rapporte que le mandat d'arrêt délivré par le juge Larissa Nunes Saly est de 15 jours, le journaliste sportif Lino Bacco, qui collabore avec Radio Mars, fait savoir dans un Tweet que la garde a vue du boxeur a été prolongée de 48h, et qu'une nouvelle comparution devant le juge est prévue lundi. Silence radio du côté de l'ambassade du Maroc au Brésil, comme le souligne le journaliste.

Ce qui est certain, c'est que le boxeur de 22 ans ne montera pas sur le ring ce soir pour affronter le turc Mehmet Nader.

LIRE AUSSI :