Huffpost Tunisie mg

Chef présumé d'un trafic de migrants: Arrestation d'un Tunisien lié aux réseaux jihadistes en Italie

Publication: Mis à jour:
MIGRANTS BOATS LAMPEDUSA TUNISIA
A boatload of would-be migrants believed to be from North Africa is seen moments before being rescued by the Italian Coast Guard in the waters off the Sicilian island of Lampedusa, Italy, Sunday, Feb. 13, 2011. By dawn Saturday, around 3,000 migrants fleeing turmoil in North Africa had arrived by boat on Lampedusa over three days, hundreds more arrived during the day and several more boats were reportedly spotted on the horizon headed for the flat-rock, largely barren fishing island, Italian aut | ASSOCIATED PRESS
Imprimer

Un Tunisien soupçonné d'être à la tête d'un réseau de trafic de migrants et de liens avec le jihadisme a été arrêté dans la région de Naples, a annoncé la police vendredi.

L'enquête qui a conduit à l'arrestation vendredi de huit personnes, dont le chef présumé du réseau, portait sur un trafic de faux contrats de travail délivrés à des migrants leur permettant d'obtenir des permis de séjour, ont précisé les enquêteurs du groupe d'opérations spéciales (ROS).

Le chef présumé de ce réseau, un Tunisien de 41 ans, est soupçonné par les enquêteurs de s'être radicalisé au cours des douze derniers mois. Il avait notamment manifesté sur les réseaux sociaux son soutien aux récents attentats jihadistes à Paris.

L'affaire a été confiée au parquet antiterroriste de Naples. Des détails sur l'opération doivent être dévoilés plus tard dans la journée à l'occasion d'une conférence de presse.

Cette opération intervient alors que les expulsions d'étrangers soupçonnés de radicalisation se sont multipliées ces dernières semaines en Italie.

"L'intense activité de prévention pour abaisser le plus possible le niveau de risque en Italie se poursuit" a affirmé jeudi le ministre de l'intérieur Angelino Alfano.

Un Pakistanais, ex-capitaine de l'équipe italienne junior de cricket, soupçonné d'avoir préparé des attentats pour le compte du groupe Etat islamique dans le nord du pays a été expulsé lundi.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.