Huffpost Maroc mg

Arrestation des violeurs présumés de la mineure qui s'est immolée à Benguerir

Publication: Mis à jour:
RAPE
Shutterstock / ChameleonsEye
Imprimer

FAIT DIVERS - C'est un véritable drame qui s'est déroulé le 29 juillet à Benguerir. Une fille mineure, victime d'un viol collectif, s'est immolée par le feu après avoir appris que les six auteurs de l'agression sexuelle dont elle a été victime ont été libérés. Elle a succombé à ses blessures dans la même nuit à l'hôpital Ibn Tofail de Marrakech.

Dans un communiqué diffusé vendredi 5 août, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que la police de Benguerir a procédé, jeudi, à "l'arrestation de six individus, âgés entre 24 e 34 ans, soupçonnés d'être impliqués dans une affaire de chantage et menace de diffusion de la vidéo d'une scène de viol, dont a été victime une mineure en 2015".

"L'affaire a rebondi le 29 juillet 2016, lorsque la victime s'était immolée délibérément par le feu, avant de perdre la vie des suites de brûlures de troisième degré", ajoute la DGSN, qui souligne que "les investigations menées par les services de sécurité ont révélé que la défunte avait été victime, de son vivant, de chantage de la part des suspects, qui l'ont menacée de diffuser une vidéo attestant de son viol".

"Les mis en cause ont été placés en garde à vue pour les besoins de l'enquête menée sous la supervision du parquet général compétent, tandis que les recherches et les investigations se poursuivent pour faire toute la lumière sur cette affaire", conclut le communiqué.

LIRE AUSSI :