Huffpost Tunisie mg

L'harissa, l'or rouge tunisien et la conquête de l'UNESCO

Publication: Mis à jour:
Imprimer

"Elle vient tout droit des pleines du Cap Bon, la Harissa, incontournable sauce tunisienne piquante, fait parler d'elle à l'international." affirme France 24.

Dans un reportage dédié à la gastronomie, la chaine revient sur ce qu'elle appelle "l'or rouge tunisien".

Le chef Mounir El Arem y explique que la Harissa est indispensable à tous les plats traditionnels tunisiens.

"Les piments de qualité sont cueillis à la mi juillet avant de passer à l'étape du cordage où les ouvrières tressent des guirlandes de piments pour ensuite les accrocher au soleil, une fois séchés, les piments sont hachés avec de l'ail, du sel du cumin." décrit le reportage.

"Aujourd'hui, le challenge est de classer cette sauce faite de piments rouge et de mélange d'épices au patrimoine gastronomique de l'UNESCO" a déclaré Aymen Attig, producteur de harissa, au micro de France 24 expliquant que son objectif est d'obtenir une appellation d'origine contrôlée pour la harissa et la faire inscrire au patrimoine immatériel de l'UNESCO.

Rappelons qu'en juin dernier, cinq entreprises tunisiennes de harissa certifiées "Food Quality Label Tunisia" ont participé à la Fancy Food Show, à New York.

Le logo "Food Quality Label", inscrit sur les boites de harissas tunisiennes certifiées, est une garantie du respect de conditions particulières de production et de fabrication, selon une recette traditionnelle, stipulées dans un cahier des charges.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Les cinq produits phares de l'agriculture tunisienne
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction