Huffpost Maroc mg

A Benguerir, une jeune femme s'est immolée après la libération de ses violeurs

Publication: Mis à jour:
HPITAL
A Benguerir, une jeune femme s'est immolée après la libération de ses violeurs | DR
Imprimer

FAITS-DIVERS - C'est un véritable drame qui s'est déroulé ce 29 juillet à Benguerir. Une jeune femme s'est immolée par le feu, selon l'agence de presse espagnole EFE.

Un acte désespéré qu'elle aurait effectué après avoir appris que les six hommes qui l'avait violée ont été libérés. Ces derniers auraient filmé la scène avec un téléphone portable. Les agresseurs avaient été dénoncés suite à cet acte, mais ils auraient été placés en liberté conditionnelle après que certaines personnalités haut placées de Benguerir auraient fait pression.

C'est en découvrant cette nouvelle que la jeune femme se serait aspergée d'un liquide inflammable avant de s'immoler sur une des avenues de cette petite ville située dans la région de Marrakech.

Elle a été transportée d'urgence à l'hôpital Ibn Tofail de Marrakech afin d'être soignée. Une information confirmée au HuffPost Maroc par le directeur de publication d'un journal basé dans la ville ocre. Aucune information sur l'état de santé de la jeune femme n'est disponible à l'heure actuelle. La direction de l'hôpital marrakchi est restée injoignable.

Plusieurs cas d'immolation par le feu sont survenus ces derniers mois au Maroc, dont celui très médiatisé début avril d'une marchande ambulante de Kénitra, humiliée par un caïd qui lui aurait confisqué sa marchandise à plusieurs reprises.

LIRE AUSSI: