Huffpost Maroc mg

Le web s'inquiète pour le globe-trotter Adil Boudraa, arrêté au Niger pendant son voyage

Publication: Mis à jour:
13902577_779484908860293_3802243019098880127_N
Le web s'inquiète pour le globe-trotter Adil Boudraa, arrêté au Niger pendant son voyage | Adil The Traveler/Facebook
Imprimer

PÉRIPLE - En mars, Adil Boudraa entame une traversée de l'Afrique en vélo et partage les différentes étapes de son voyage avec ses abonnés sur les réseaux sociaux. Son périple l’a notamment mené au Sénégal, en Guinée-Conakry, au Burkina Faso ou encore au Niger. Et c’est lors de cette étape que les choses se gâtent pour le voyageur qui n’a plus donné de nouvelles depuis le 2 août et inquiète ses amis comme ses nombreux followers.

“Les dernières nouvelles qu’il a communiquées font état de son arrestation au Niger, alors qu’il se dirigeait vers l’Algérie”, écrit CNN. Le voyageur natif de Kenitra aurait eu droit à une fouille de ses affaires, et aurait également été interrogé sur les motivations qui l’ont conduit à se lancer dans un tel voyage. Ail Boudraa aurait été arrêté le 2 août et attendrait le verdict des autorités.

“Ce voyage est devenu amer, c’est devenu une aventure policière. Ils ont fouillé mes messages et les photos que je prenais. Ils m’ont même posé des questions sur mon diplôme d’électricien et si je savais faire des bombes”, a-t-il écrit le 2 août sur son dernier post diffusé sur sa page Facebook. Le message du voyageur est par ailleurs ponctué de propos racistes.

Selon un autre post diffusé sur Facebook par le jeune Marocain, celui-ci affirme avoir passé cinq jours à attendre chez les autorités nigériennes qui l’ont alerté sur les risques sécuritaires de la région, et ce avant son arrestation. Ce qui aurait poussé Boudraa à tenter de regagner l’Algérie, après avoir traversé le désert nigérien.

L'ambassade du Maroc au Niger est pour l'heure restée injoignable. En attendant d’avoir de ses nouvelles, des campagnes de solidarité appelant à libérer le voyageur prennent de plus en plus d’ampleur sur les réseaux sociaux. Deux hashtags lui ont même été dédiés: #Save_Adil et #Free_Adil. Aux dernières nouvelles, ses amis au Maroc n’arrivent toujours pas à reprendre contact avec lui.

LIRE AUSSI: Ces globe-trotters marocains qui plaquent tout pour voyager

Close
Le voyage d'Anass Yakine
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée