Huffpost Tunisie mg

Youssef Chahed, officiellement, nouveau chef du gouvernement d'union nationale

Publication: Mis à jour:
CHAHED
Facebook/présidence de la république
Imprimer

Youssef Chahed vient d'être chargé de former le gouvernement d'union nationale.

L'annonce a eu lieu ce mercredi 3 août après des négociations tenues dans la matinée entre le président de la République, Béji Caid Essebsi, et les représentants des partis politiques et organisations nationales signataires de l'Accord de Carthage.

Au Palais de Carthage, Youssef Chahed a reçu sa lettre d'investiture remise par le président de la République Béji Caid Essebsi, avant de tenir une conférence de presse: "J'ai rencontré aujourd'hui le président de la République qui m'a chargé de former le gouvernement d'union nationale", a déclaré M. Chahed.

"Aujourd'hui, nous entrons dans une nouvelle étape qui requiert des efforts, des sacrifices, de l'audace, du courage, de l'abnégation et des solutions sortant du cadre classique", a-t-il ajouté, en précisant que ses priorités seraient la lutte contre le terrorisme et la corruption.

Quant à la mouture du futur gouvernement, Youssef Chahed a indiqué que les consultations à ce sujet débuteraient dans la journée.

"Ce sera un gouvernement politique, un gouvernement de compétences, de jeunes", a-t-il déclaré affirmant en outre "de nombreuses femmes" feront partie de son équipe gouvernementale.

Légende: Publié par le porte-parole de la présidence de la République Moez Sinaoui, il s'agit de la lettre d'investiture remise par Béji Caid Essebsi à Youssef Chahed afin de former son gouvernement.

Conformément à la Constitution tunisienne, Youssef Chahed a 30 jours afin de former son gouvernement

Lundi 1 août, une première réunion avait été menée, durant laquelle le président de la République avait proposé le nom de l'ancien ministre des Affaires locales du gouvernement Essid, Youssef Chahed.

Si plusieurs partis avaient soutenu cette proposition, d'autres à l'instar des partis de l'opposition et de Machrou' Tounes avaient rejeté cette idée.

L'initiative du gouvernement d'union nationale a été présenté par le président de la République Béji Caid Essebsi, le 2 juin dernier, mettant la pression sur le gouvernement de Habib Essid. Ce dernier, avait demandé la confiance à l'Assemblée des Représentants du peuple, qu'il n'aura pas, amenant à la formation d'un nouveau gouvernement.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.