Huffpost Maroc mg

La transformation de la CIMR en une société de mutuelle de retraite bientôt effective

Publication: Mis à jour:
KHALID CHEDDADI
DR
Imprimer

RETRAITE - La Caisse interprofessionnelle marocaine de retraite (CIMR) devrait être transformée en une société de mutuelle de retraite à partir du 1er janvier 2017, a annoncé son président-directeur général (PDG) Khalid Cheddadi dans un entretien publié mercredi sur les colonnes du quotidien L'Economiste.

"Tout le travail a été effectué en interne en concertation avec un cabinet de conseil juridique. Les statuts seront présentés au mois de septembre au conseil d'administration pour acter cette transformation qui sera, je l'espère, effective à partir du 1er janvier 2017", a-t-il précisé.

"Dorénavant, la CIMR sera soumise au contrôle de l’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (Acaps) (...) des changements vont intervenir au niveau comptable également, dont les importants concernent les modalités de calcul de réserves et la gestion des actifs financiers', a expliqué M. Cheddadi.

Le PDG de la CIMR a fait état de "la situation confortable" de cette caisse créée en 1949, malgré "une conjoncture économique tendue et le caractère facultatif du régime de la Caisse", faisant savoir que "les projections du bilan actuariel réalisées sur la base des données arrêtées à la fin 2015, sont rassurantes".

"Les projections sur 60 ans montrent qu’elles ne cessent de progresser. Au 31 décembre 2015, les réserves s’établissaient à 40 milliards de dirhams (MMDH), et elles devraient dépasser 1.000 MMDH dans 60 ans", a-t-il confié à l'Economiste, ajoutant que malgré la baisse du marché des actions, la CIMR a tout de même réalisé une bonne performance annuelle en affichant un rendement de 5%.

Actuellement, la Caisse s’apprête à investir dans le locatif industriel, en construisant des locaux à Tanger Free Zone, Tanger Med et Kénitra Atlantic, et en "les mettant à disposition des investisseurs qui préfèrent souvent l’option de la location".

La transformation de la CIMR en Société mutuelle des retraites est prévue par la loi 64-12 portant création de l'Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (Acaps). Selon nos confrères du Matin, le projet n’aura pas d’impacts substantiels sur le système de gestion du régime, mais les règles de contrôle seront appelées à changer.

LIRE AUSSI: