Huffpost Maroc mg

Neuf bibliothèques marocaines qui valent le détour

Publication: Mis à jour:
Imprimer

ÉTUDES - Si les chiffres font souvent état d'un taux de lecture relativement bas dans le monde arabe en général et le Maroc en particulier, il existe pourtant plusieurs bibliothèques dans le royaume, recouvrant divers domaines et aux rayons des plus riches.

  • Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc - Rabat
    http://cameroon.betacantrips.com/
    Anciennement connue sous le nom de "Bibliothèque Générale", elle est fondée en 1920 et ouverte au public en 1926. Son changement de nom, effectué en 2003, est également le signal du changement de sa fonction et de sa future rénovation, devenant une institution moderne disposant d’une médiathèque, d’une salle de spectacle et d’un espace pour les expositions.
  • Bibliothèque d’Al Qaraouiyine - Fès
    Samia Errazouki / AP Images
    La doyenne mondiale des universités dispose d’une bibliothèque qui reflète son histoire. Celle-ci contient des parchemins et manuscrits uniques, que ce soit dans les domaines de la théologie, de l’astronomie, de la médecine, de la philosophie ou autres. Récemment rénovée par l’architecte marocaine Aziza Chaouni, l’université est aujourd’hui un savant mélange entre tradition et modernité.
  • Fondation du Roi Abdul Aziz Al Saoud - Casablanca
    DR
    Symbole de l’amitié maroco-saoudienne, la fondation Abdelaziz Al Saoud pour les Etudes islamiques et les Sciences humaines à Casablanca est affiliée à la mosquée qui porte le même nom. Spécialisée dans les études islamiques et les sciences humaines, elle dispose d’une collection d’ouvrages et de manuscrits d’une richesse unique dans le Maghreb. Un endroit à recommander à tous les étudiants et les chercheurs dont la bibliothèque couvre le domaine d’étude.
  • La Source - Rabat
    DR
    Actuellement logée dans l’ancien monastère des petites sœurs de l’assomption à Rabat, la Source a été fondée en 1981 par le vicaire général du diocèse de Rabat, le Père Jacques Levrat. Malgré sa taille relativement petite, elle regroupe une littérature très fouillée sur le Maroc et le Maghreb. Elle accueille également des travaux sur l’œcuménisme religieux.
  • Bibliothèque de l’institut marocain de l’information scientifique et technique - Rabat
    RMIE
    Cette bibliothèque assignée au CNRST (Centre national de recherche scientifique et technique) regroupe une importante littérature scientifique. D’une superficie de plus de 4.500 m² elle compte des thèses, des revues et des ouvrages essentiellement dans les domaines des sciences dures et de la technologie mais pas seulement. Une bibliothèque spécialisée qui contribue donc au développement de la recherche scientifique.
  • Bibliothèque Générale et Archives - Tétouan
    Ministère de la Culture
    Créée en 1939 dans la région nord du Maroc sous domination espagnole, la BGAT est aujourd’hui l’une des plus importantes bibliothèques du Maroc, puisqu’elle compte près de 50.000 ouvrages dans des domaines divers, plus particulièrement dans le domaine de l’histoire du Maroc et son rapport à l’occident et au reste du monde arabo-musulman. De plus, elle bénéficie d’un emplacement stratégique, se trouvant sur l’avenue principale de la ville andalouse.
  • Bibliothèque Ben Youssef - Marrakech
    Wikimapia
    La bibliothèque de la médersa Ben Youssef est l’une des plus anciennes au Maroc. Fondée en l’an 537 par le sultan almoravide Youssef Ibn Tachfine, elle compte près de 55.000 ouvrages ainsi que des périodiques, des lithographies et des manuscrits rares. Ayant été déplacée plusieurs fois depuis les années 60, cette bibliothèque attend aujourd’hui d’être restaurée et équipée d’un laboratoire de restauration de manuscrits.
  • Bibliothèque de la mosquée Hassan II - Casablanca
    bladna.nl
    En plus d’être une mosquée aux proportions immenses, la mosquée Hassan II abrite également une médiathèque d’une superficie de plus de 12.000 m² disposant d’un espace multimédia, d’un espace jeunesse et de plusieurs espaces pour les adultes pour un total de plus de 200.000 ouvrages. Elle est de fait la première médiathèque marocaine ouverte au grand public, alors que la plupart des bibliothèques ne sont ouvertes qu’aux étudiants du supérieur et aux chercheurs.
  • Bibliothèque de la fondation dar Al Mamun - Marrakech
    La fondation dar Al Mamun à Marrakech porte le nom du calife abbasside Al Mamun, fils d’Harun Al Rachid, et dont le règne a marqué l’apogée militaire et intellectuelle de l’empire musulman, notamment avec Bayt Al Hikma (Maison de la Sagesse). Cette fondation, essentiellement préoccupée par les questions de traduction, occupe une superficie de 4000 m² et dispose de plus de 15.000 ouvrages, essentiellement dans le domaine de la culture et des sciences humaines et sociales.
LIRE AUSSI :