Huffpost Maroc mg

Un Marocain recherché en Espagne pour avoir menacé de tuer un moine

Publication: Mis à jour:
CRUCIFIX
Un Marocain recherché en Espagne pour avoir menacé de tuer un moine | Shutterstock / Ruslan Grumble
Imprimer

FAITS DIVERS – À Carthagène, dans le sud de l’Espagne, un Marocain est depuis quelques jours activement recherché par la police. Et pour cause, la semaine dernière, il a menacé de tuer un moine franciscain en public. Il s’agit d’un nom donné à tous les frères mineurs, religieux de l'ordre fondé par saint François d'Assise.

Selon l’agence de presse espagnole EFE, l’homme qui était en état d’ivresse, a également essayé d’enlever le crucifix en bois que portait le religieux.

Les faits se sont produits dans un café du quartier "Urbanización Mediterráneo" de la ville. Selon les témoignages recueillis par la police, l’homme, qui buvait de l’alcool, a commencé par aborder les gens sur la terrasse du café en leur criant "je suis musulman". Il s’est ensuite dirigé vers une table dans laquelle étaient assis quatre clients, dont le moine agressé. Lorsque celui-ci a été menacé de mort, les clients ont immédiatement alerté la police.

Le moine en question venait de rentrer d’une mission en République dominicaine. Après l’agression, il s’est rendu dans un poste de police pour déposer plainte. Le Marocain, lui, qui réside à Carthagène, a été identifié grâce aux descriptions données par les témoins.

Ce fait divers intervient quelques jours après l’assassinat, le 26 juillet dernier, d’un prêtre de 86 ans dans une église de Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen, en France. Deux islamistes radicaux, Adel Kermiche et Abdel Malik Nabil-Petitjean, ont été reconnus coupables du meurtre, revendiqué le jour même par Daech.

LIRE AUSSI: