Huffpost Maroc mg

Gad Elmaleh se confie à Yabiladi sur sa conquête du public new-yorkais

Publication: Mis à jour:
GAD EL MALEH
Gad Elmaleh se confie à Yabiladi sur sa conquête du public new-yorkais | DR
Imprimer

HUMOUR – Gad Elmaleh sillonnera les Etats-Unis et le Canada, du 31 août au 11 février, pour sa tournée où il devrait jouer son premier spectacle en langue anglaise, "Oh my Gad". Dans une interview exclusive accordée à nos confrères de Yabiladi, l’humoriste franco-marocain appréhende un peu ce saut dans l’inconnu et voit cette tournée américaine comme un défi artistique.

"J’ai vraiment l’impression de vivre un challenge, comme il faut se mettre en synergie totale dans la vie américaine. Je me suis donc installé pendant quelques mois à New York où j’ai commencé à faire des shows. C’est vraiment très excitant“, confie-t-il d’emblée au portail d’informations marocain.

L’humoriste évoque son choix des Etats-Unis comme un besoin de booster sa carrière. “Là, le fait de recommencer à zéro est une sorte de renaissance, et c’est justement à New York que je repars de zéro. Je suis complètement anonyme: personne ne m’accompagne au théâtre, j’y vais à pied et il n’y a pas de fans à la sortie. Et je ne gagne pas d’argent (rires)“.

Comment l’humoriste appréhende-t-il son spectacle dans une langue autre que le français? "Il y a la nouveauté mais il y a aussi le fait que faire de l’humour dans une autre langue te révèle des choses sur toi-même et te permet d’expérimenter de nouvelles sensations. Un jour une amie m’a dit: 'ce que tu es en train de faire, c’est comme si tu séduisais une femme qui ne sait pas que tu es connu ailleurs, ou que tu as de l’argent ou du pouvoir. Bref, une femme qui t’aime pour toi-même. Les Américains rient de tes blagues parce qu’ils te trouvent drôle et ne savent rien sur toi'“.

Gad Elmaleh part ainsi à la rencontre du public américain mais croisera sûrement les Marocains de la diaspora. "J’ai joué à Dallas l’année dernière et dans la salle il y avait des drapeaux marocains. Il y a même des parents marocains qui ont immigré aux Etats-Unis il y a quelques années et ramènent leurs enfants anglophones, arabophones mais très peu francophones. Ils échangent à travers mon show entre générations, leurs valeurs, leur héritage et leur patrimoine culturel".

"Très souvent, j’ai des témoignages assez touchants de parents marocains qui viennent me voir avec leurs enfants et me disent: 'merci d’être venu, parce que nous avons pu montrer, en anglais, ce que nous sommes et d’où nous venons avec humour' et ça me touche énormément", confie-t-il à Yabiladi. Le baptême de feu est prévu pour le 31 août au Sommerville Theatre de Boston.

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Retour sur la carrière de Gad Elmaleh
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction