Huffpost Algeria mg

Rapatriement de 343 ressortissants nigériens résidant à Oran et Tlemcen

Publication: Mis à jour:
MIGRANTS LAMPEDUSA
AFP
Imprimer

Pas moins de 343 ressortissants nigériens qui résidaient clandestinement dans les wilayas d'Oran et de Tlemcen ont été conduits, lundi 01 août à partir d'Oran, vers le Centre de transit de Tamanrasset en vue de leur rapatriement au Niger.

"Cette opération, menée en coordination avec différents secteurs partenaires, s'est déroulée dans des conditions normales et dans le respect de la dignité humaine", a indiqué le président du comité d'Oran du Croissant rouge algérien (CRA), Larbi Benmoussa, relayé par l'agence officielle (APS).

Les ressortissants nigériens ont d'abord été conduits au centre de transit de Bir El-Djir, situé à l'est de la ville d'Oran, selon le même responsable.

Des kits alimentaires ont été distribués aux migrants qui ont également bénéficié de consultations médicales, a souligné M. Bensmoussa. Il a tenu à souligner que plusieurs équipes ont été mobilisées par les corps partenaires à l'instar de la Direction de l'action sociale (DAS), des services de sécurité, de la Protection civile et de la Direction de la santé et de la population (DSP).

Les ressortissants nigériens ont été transférés par bus au Centre d'accueil de Tamanrasset d'où ils seront rapatriés vers leur pays, rajoute-t-on ensuite de même source.

Le gouvernement du Niger avait présenté une demande de rapatriement de ses ressortissants entrés illégalement en Algérie, qui avait été acceptée par les autorités algériennes, rappelle-t-on.

LIRE AUSSI: L'Algérie abrite 20.000 migrants clandestins et va poursuivre leur rapatriement

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.