Huffpost Maroc mg

Le Maroc va collaborer avec l'Etat de Sokoto (Nigeria) dans le domaine de l'énergie solaire

Publication: Mis à jour:
MAROC NIGERIA
Le Maroc va collaborer avec l'Etat de Sokoto (Nigeria) dans le domaine de l'énergie solaire | DR
Imprimer

ECONOMIE - Les relations entre le Maroc et le Nigeria sont plus que jamais portées par des vents favorables. Aminu Tambuwal, gouverneur de l'Etat de Sokoto, l'un des 36 Etats de la république fédérale du Nigeria, a annoncé, mardi 2 août, que le Sokoto collaborera avec le royaume dans les domaines de l'énergie solaire et l'agriculture.

"Le Maroc s'est distingué dans certains secteurs importants", a déclaré Aminu Tambuwal, selon lequel les "relations entre les deux Etats seront de la plus haute importance pour les deux parties".

La déclaration d'Aminu Tambuwal intervient après une rencontre, tenue à Abuja, la capitale du Nigeria, avec l'ambassadeur du Maroc au Nigeria Mustapha Bouh. "Nous avons discuté d'un certain nombre de questions et projets que nous espérons concrétiser", a indiqué le gouverneur de Sokoto à l'issue de la rencontre. Il espère que le deux Etats noueront "des relations de travail plus étroites, en particulier dans les domaines de l'énergie solaire et du traitement du cuir".

Générer des revenus et créer des emplois

Le gouverneur de Sokoto a également appelé de ses voeux un renforcement des relations entre le Maroc et son Etat dans les domaines de "l'agriculture, notamment l'irrigation, l'éducation et la culture ainsi que les engrais", précisant qu'en "termes d'engrais, nous avons informé l'ambassadeur que Sokoto dispose des réserves naturelles nécessaires à la fabrication d'engrais."

Pour Aminu Tambuwal, l'Etat se Sokoto doit "explorer ces pistes, afin de générer des revenus et créer des emplois pour les citoyens".

De son côté, l'ambassadeur du Maroc au Nigeria Mustapha Bouh s'est félicité de la qualité des relations entre le Maroc et le Sokoto dans les domaines religieux et culturel. Mustapja Bouh a également adressé une invitation à Aminu Tambuwal ainsi qu'au sultan de Sokoto Muhammad Saad Abubakar, considéré comme la première autorité religieuse du pays, pour qu'ils visitent le royaume.

Diplomatie économique

Cette rencontre intervient quelques semaines après la visite du ministre délégué aux Affaires étrangères Nasser Bourita et du patron de la Direction générale de la documentation et des études (DGED), Yassine Mansouri, qui avaient été reçu le 14 juillet par le président nigérian Muhammadu Buhari à Abuja. Les deux émissaires marocains avaient alors annoncé la volonté de l'OCP de lancer une usine de produits fertilisants au Nigéria. Décision qui a été favorablement accueillie par le président nigérian, et qui a été officialisée suite à la publication, dans un récent Bulletin officiel, d'un décret portant création d'un usine de fertilisants au Nigéria, qui portera le nom d'OCP Africa Fertilizer Nigéria, et sera détenue par OCP Africa à hauteur 99,9%.

De son côté, le gouvernement de l’Etat de Sokoto cherche, depuis quelques mois, à multiplier les sources d’énergie afin d’améliorer sa fourniture en électricité. En juin, un mémorandum d’entente avait été signé avec la Kunming Engineering Corporation, une entreprise chinoise, pour la construction d’une centrale solaire de 100 MW.

LIRE AUSSI:
Close
La centrale Noor en 10 images
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée