Huffpost Maroc mg

L'étonnante interview de Hamid Chabat avec le média russe Sputnik

Publication: Mis à jour:
CHABAT
DR
Imprimer

POLITIQUE - Les sorties verbales de Hamid Chabat sont toujours accompagnées de leur lot de déclarations insolites. L'agence de presse russe Sputnik a interrogé le secrétaire général du parti de la balance sur plusieurs sujets, dont la campagne menée par le Maroc contre le terrorisme ou encore la situation des droits de l'Homme au Maroc.

Pour ce qui est de la lutte contre le terrorisme, le secrétaire général de l'Istiqlal a souligné que le Maroc s'appuie sur une longue tradition prônant la modération religieuse, de "l’Université Al Qaraouiyyine, plus vieille université du monde arabe et musulman, aux oulémas qui ont embrassé le rite malékite modéré, sans oublier l’article 19 de la Constitution de 1962, qui a interdit la prolifération des fatwas".

Pour Hamid Chabat, le modèle marocain de la lutte anti-terroriste se caractérise par l'adoption d'une approche privilégiant "la prévention, ainsi que la confrontation de l'extrémisme par l'argumentation et la preuve". Et le secrétaire général de l'Istiqlal de mettre l’accent sur le fait que la "campagne de lutte anti-terroriste est mise en place en conformité avec la législation marocaine, et non en vertu d'un quelconque régime d'exception, comme c'est le cas en France".

C’est sur les questions qui suivent que les réponses de Chabat sont plus étonnantes, notamment sur la campagne "Zéro grissage", que l'ex-maire de la capitale spirituelle considère comme une opération menée par des individus "déviants intellectuellement, qui détournent le gouvernement de la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme", plus prioritaires, selon Chabat, que la lutte contre la criminalité.

Interrogé sur la réaction du ministère des Affaires étrangères marocain au rapport du département d'Etat américain sur les droits humains au Maroc, Hamid Chabat assène la réponse suivante: "Le Maroc est un pays souverain et le Maroc est le premier pays du monde à avoir reconnu les Etats-Unis d’Amérique, et non l’inverse. Ils devraient s’intéresser à la lutte contre le terrorisme dans leur pays et ne pas interférer dans les affaires internes de notre pays".

Tout en reconnaissant que la situation des droits de l’homme au Maroc n’est pas d’"un excellent niveau", Chabat considère que "le Maroc évolue à travers les associations et les organisations de défense des droits de l’Homme depuis l’indépendance jusqu’à aujourd’hui".

LIRE AUSSI :

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Chabat se lâche
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction