Huffpost Maroc mg

La douane marocaine dématérialise la gestion des contentieux et le recouvrement de créances

Publication: Mis à jour:
DOUANE DMATRIALISTION
DR
Imprimer

DÉMATÉRIALISATION – La douane marocaine se lance dans l’e-contentieux. A partir de ce 1er août, l’administration de la douane a ajouté une nouvelle fonctionnalité à sa base automatisée des douanes. Il s’agit de l’informatisation de contentieux et du recouvrement des créances, indique l’administration de la douane dans un communiqué publié sur son site.

Cette nouvelle fonctionnalité vise à dématérialiser ces procédures qui pouvaient jusque-là être longues et fastidieuses. Elle prend en charge les différents circuits des litiges, de leur constatation à leur clôture en passant par le règlement transactionnel ou judiciaire ainsi que le recouvrement.

Pour la douane, ce dispositif devrait permettre de “renforcer ses capacités de gestion en matière de contentieux et de recouvrement en vue d’améliorer l’efficience et l’efficacité des services douaniers et ce, grâce à la facilité, la visibilité et la traçabilité offertes par le traitement informatisé des dossiers en plus des possibilités d’aide à la décision et de communication qui s’ouvrent aux acteurs concernés“, précise le communiqué.

L’informatisation de contentieux et du recouvrement de créances devrait permettre de faciliter les procédures que la douane doit traiter chaque année. Pour la seule année 2015, l’administration de la douane a instruit plus de 30.000 affaires contentieuses. Sur les six premiers mois de l’année, le montant des pénalités s’est chiffré à 325,7 millions de dirhams, selon L’Economiste.

La dématérialisation de ces procédures s’inscrit dans le cadre de la démarche proactive lancée par la douane marocaine à destination des entreprises dans sa gestion. Elle prévoit des visites périodiques dans les entreprises afin de cerner leurs besoins et de leur proposer des produits sur mesure. Cette solution s’accompagne d’un service de dédouanement de proximité à travers des nouveaux magasins et aires de dédouanement (MEAD).

Ces dernières années, la douane marocaine a beaucoup misé sur le digital. En août 2015, elle avait lancé un service de paiement des taxes via carte bancaire pour les opérateurs économiques.

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
7 services administratifs en ligne sans file d'attente et sans bakchichs
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction