Huffpost Algeria mg

Faut-il acheter la Xbox One S?

Publication: Mis à jour:
XBOX ONE S
Microsoft
Imprimer

Succédant à la Xbox One, la Xbox One S adopte un format plus compact et est prête pour la vidéo en 4K. Vaut-elle le changement?

Bien des consoles ont connu une cure de rajeunissement à la moitié de leur vie, et la Xbox One n’y échappe pas. Pourtant, le modèle qui la remplace, la Xbox One S, n’apporte pas qu’un format beaucoup plus compact. Microsoft l’a rendue légèrement plus puissante que sa grande sœur, et lui a offert le support 4K pour la vidéo.

Compacte et légèrement plus puissante

Plus petite, plus légère, la Xbox One S est bien plus compacte que son aînée. L’alimentation intégrée est un vrai plus, son encombrement est vraiment réduit. Comme il fallait s’y attendre, elle chauffe beaucoup, surtout en position couchée. La mettre à la verticale permet de dégager bien mieux une bonne partie de la chaleur. Gracieuseté de Microsoft, son socle est livré de série.

Légèrement plus puissante que la Xbox One, ce léger regain servira dans les jeux à offrir quelques effets supplémentaires. En situation de jeu, nous avons noté toutefois une amélioration lors de certains passages qui pouvaient causer de légers ralentissements sur Xbox One. Les jeux bénéficient également d’un upscale en 4K. L’image est adoucie et les textures sont plus homogènes. C’est visiblement plus beau sur notre écran 4K de test, une Samsung 9500 incurvée de 55 pouces.

Côté fonctionnalités, la Xbox One S peut toujours commander le téléviseur ou un récepteur télé. Elle perd par contre la prise pour Kinect 2, la caméra et capteur de mouvement Xbox, signifiant au passage la marginalisation de ce périphérique. Microsoft a toutefois prévu la commercialisation d’un adaptateur USB pour ceux voulant utiliser leur Kinect.

Au-delà de la console de jeu, la Xbox One S offre surtout un lecteur Blu-ray UHD et l’affichage du 4K à 60Hz. Vendue 399$ pour le modèle équipé d’un disque dur de 500 GO à 499$ pour le modèle de 2TO, elle reste bien en dessous d’un lecteur UHD qui s’affiche allègrement entre 550 et 600$ selon le constructeur. Actuellement, c’est la plateforme la moins chère pour profiter du 4K.

Les prix...
2TO 499$
1TO 450$
500GO 399$

À noter, seul le modèle de 2TO est disponible actuellement, les versions 500 GO et 1TO seront commercialisées durant les prochaines semaines.

xbox one s

Le lecteur UHD le moins cher

Et elle risque de le demeurer longtemps. Sony va bien sortir en octobre une PS4 4K. Mais deux fois plus puissante que la PS4 actuelle, afin de faire tourner également les jeux en 4K, il est clair que son prix sera bien plus élevé que les 400$ de la Xbox One S. Microsoft prépare aussi une Xbox One Scorpio dont les jeux seront en 4K, mais elle sera lancée en 2017.

La Xbox One S se retrouve donc en position de force. Elle est au minimum bien moins dispendieuse qu’un lecteur UHD de salon, et ne connaîtra pas de problème des platines comme l’impossibilité de lire un disque parce que la protection anticopie aura évolué. Et puis, son disque dur permet de stocker du contenu, et elle sera toujours maintenue à jour. Elle ne s’arrête pas là puisqu’elle propose toutes les applications vidéo, dont Netflix en 4K. Elle va bien plus loin qu’un simple lecteur UHD et va se révéler un achat éclairé pour qui veut vraiment profiter de la vidéo en 4K.

Très bien, mais pas parfaite

Si la Xbox One S est une belle console, tout n’est pas parfait. On regrette d’abord la disparition des touches sensitives remplacées par des boutons. C’est grossier les boutons, alors que du sensitif, c’est chic!

Le dessous reste chaud longtemps une fois en veille après avoir joué. Il faudra la mettre debout afin de mieux dissiper la chaleur.

Le ventilateur de notre modèle d’essai émet un léger sifflement qui semble dû au frottement de son axe. Même si le son d’un jeu ou même d’un ventilateur suffit à le couvrir, c’est dommage, car la première Xbox One ne connaissait pas ce désagrément et était parfaitement silencieuse.

Faut-il l’acheter?

Si vous voulez acheter une Xbox One – OUI
À moins de trouver un spécial intéressant sur les dernières Xbox One classiques, la Xbox One S en offre plus, tout en étant plus compacte.

Si vous possédez une Xbox One – NON
Même si elle supporte la 4K en vidéo, mieux vaut attendre la Scorpio qui sortira l’an prochain pour jouer en 4K. Son léger regain de puissance ne justifie en rien l’investissement, la différence est minime. Autrement, votre Xbox One a encore quelques années devant elle.

Si vous voulez profiter d’un cinéma maison 4K – OUI
Bien moins dispendieuse qu’un lecteur UHD, elle permet de jouer des chaînes comme Netflix, et peut piloter un récepteur. Contrairement aux lecteurs de salon, l’évolution des protections contre la copie ne la rendra pas obsolète comme ce fut le cas des premiers lecteurs Blu-ray. Et en plus, c’est une excellente console de jeu.

La Xbox One face à la PS4
Lancée en 2013, la Xbox One connaît une carrière en demi-teinte. Victime avant sa sortie d’un positionnement ambigu de Microsoft sur la connexion en ligne obligatoire, ou l’impossibilité de revendre ses jeux, Microsoft a rapidement fait machine arrière, mais le mal était fait. Cette demande à la base des éditeurs a détérioré son image avant même son lancement.

Son architecture plus difficile à appréhender pour les développeurs face à la PS4 n’a pas arrangé les choses durant sa première année de commercialisation. Elle affichait une résolution inférieure sur bon nombre de jeux. Même si les développeurs maîtrisent enfin cette console, lui permettant désormais d’offrir strictement les mêmes jeux que sur PS4, elle s’est pour l’instant vendue deux fois moins que sa rivale.

Voir aussi:


Close
VANS X NINTENDO: la collaboration de l'été 2016
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée


Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.