Huffpost Algeria mg

JO2016/Escrime : Victor Sintes "prêt" à réaliser l'exploit à Rio

Publication: Mis à jour:
VICTOR SINTES
Silver medalist France's Victor Sintes poses on the podium of the Men's Foil competition at the 2011 World Fencing Championships in Catania on October 13, 2011. Italy's Valerio Aspromonte took silver and Italy's Giorgio Avola and French Victor Sintes got bronze. AFP PHOTO / GIUSEPPE CACACE (Photo credit should read GIUSEPPE CACACE/AFP/Getty Images) | GIUSEPPE CACACE via Getty Images
Imprimer

Le fleurettiste Victor Sintes qualifié avec l'Algérie aux Jeux Olympiques JO-2016 de Rio (5-21 août) ambitionne à rélaiser un véritable exploit à Rio.

Se disant "prêt à relever le défi" malgré les trois années passées sans compétition, Sintes a déclaré à l'envoyé spacil de l'APS dans la ville olypique "je me sens quasiment prêt pour la compétition. Il reste encore quelques jours pour optimiser mon entraînement et ma préparation physique pour arriver au mieux de mes capacités le jour J. C'est un défi pour moi d'avoir opté pour l’Algérie, c'était un choix, ça ma coûté ensuite trois ans sans compétition internationale. J'ai pu participer à un tournoi de qualification et j'ai réussi à gagner mon billet pour Rio".

Le petit-fils d'Abdelhamid Bensegueni, un ancien joueur de football ayant évolué à Constantine pendant les années 1940, puis à l'OGC Nice, a décidé de représenter l'Algérie depuis 2016, après avoir été évincé de l'équipe de France, pour avoir "critiqué publiquement l'encadrement technique de la sélection".

Pour tenter de rattraper le temps perdu, Sintes a intensifié sa préparation lors des derniers mois en prévision du rendez-vous de Rio.

"Je me suis bien préparé en France, en Corée et en Angleterre pendant les derniers mois grâce à l'apport de la fédération. J'ai organisé des sessions d'entraînement avec d'autres athlètes afin d'avoir de l'opposition", a-t-il expliqué.

"Sincèrement, je me sens bien physiquement, maintenant toute la question est de savoir si le temps accordé à la préparation va me permettre de revenir à mon top niveau. Personnellement, je suis confiant, je n'ai pas un mental de perdant. Je vise toujours la victoire. Les résultats sur la scène internationale j'en ai fait, donc ce n'est pas une mission impossible dans ma tête" a-t-il ajouté.

Interrogé sur son objectif principal à l'occasion des JO, l'athlète de 35 ans est bien décidé à joué à fond ses chances même s'il est conscient que la tâche sera extrêmement ardue face aux meilleurs mondiaux.

"L'objectif ?, c'est de gagner le premier combat qui sera très difficile, ça va me lancer dans la compétition et tenter ensuite d'enchaîner les succès afin d’arriver dans les trois premiers", a-t-il souligné.

Mal classé au niveau mondial en raison des trois ans "sabbatiques", Sintes va hériter au premier tour du cinquième ou sixième mondial ce qui complique un peu plus sa tâche.

"Le tirage au sort est très important, c'est là où les 3 ans que j'ai passé loin de la compétition qui joue contre moi car je n'ai pas pu ramasser des points, je me trouve désormais au fond de classement et au premier match je vais rencontrer le 5e ou le 6e mondial. Dès le premier tour ce sera très difficile, mais je vais me donner à 200% contre des tireurs que je connais bien" a-t-il dit.

En attendant son entrée en lice dans la compétition prévue le 7 août prochain, l'escrimeur algérien peaufine sa stratégie avec son entraîneur.

"On va travailler sur la tactique et voir les vidéos pour mettre toutes mes chances de mon côté. Un exploit à Rio, j'y crois fermement", a-t-il affirmé.

LIRE AUSSI: Escrime: le fleurettiste Victor Sintès qualifié pour les JO de Rio sous les couleurs de l'Algérie

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.