Huffpost Tunisie mg

"La Tunisie est prise en otage" par Rached Ghannouchi et Béji Caid Essebsi affirme Samia Abbou

Publication: Mis à jour:
SAMIA ABBOU
Facebook/Samia Abbou
Imprimer

Lors de son intervention dans le cadre de la séance de vote de confiance au chef du gouvernement, la député du Courant démocrate Samia Abbou a affirmé qu' "il s'agit d'une pièce de théâtre que nous vivons aujourd'hui à l'Assemblée" rappelant que les jeux son déjà fait.

Selon elle, "la véritable raison du retrait de la confiance au gouvernement de Habib Essid n'est pas seulement son échec" mais d'autres raisons:

"La Tunisie n'a jamais été gouvernée ni par Hamadi Jebali, ni par Ali Laarayedh, ni par Mehdi Jomaa, ni par Habib Essid. La Tunisie a été et est toujours prise en otage entre les deux cheikhs" faisant référence à Rached Ghannouchi et Béji Caid Essebsi.

Pour la députée, c'est là que réside la raison pour laquelle Habib Essid s'est retrouvé face à l'Assemblée: "vous vous êtes rapproché de l'un et vous êtes éloigné de l'autre", avant d'ajouter "le seul critère qui prévaut pour le prochain chef du gouvernement c'est de plaire aux deux cheikhs".

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.